Passer au contenu principal

Berne sort l’artillerie lourde pour le climat

Pour sauver la loi sur le CO2, le Conseil des États propose de taxer les billets d’avion et de renchérir l’essence. Un plan ambitieux.

L’avion représente 18% de l’impact carbone. La loi prévoit donc de prélever une taxe sur les billets comprise entre 30 et 120 francs.
L’avion représente 18% de l’impact carbone. La loi prévoit donc de prélever une taxe sur les billets comprise entre 30 et 120 francs.
KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

C’est un virage à 180 degrés pour la politique climatique de la Suisse. En décembre, une alliance contre nature de la gauche et de l’UDC torpillait la nouvelle loi sur le CO2, censée concrétiser les engagements pris par Berne dans l’Accord de Paris. Huit mois plus tard, la commission du Conseil des États a non seulement repêché le texte, mais est allée plus loin que le Conseil fédéral. Ce projet «permettra de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de les ramener à zéro d’ici à 2050», promet-elle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.