Passer au contenu principal

Berne sort le grand jeu pour apaiser son partenaire russe

Malgré les affaires d’espionnage, la Suisse a déroulé le tapis rouge mardi à Moscou pour la présentation de son ambassade rénovée.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis (à dr.) en compagnie de son homologue russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
Le conseiller fédéral Ignazio Cassis (à dr.) en compagnie de son homologue russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
TASS

Tapis rouge, champagne, cors des Alpes, proverbes russes… Pour l’inauguration de sa nouvelle ambassade à Moscou, la Suisse a sorti le grand jeu mardi. «Cet événement témoigne de l’importance que nous donnons à notre relation avec la Russie», s’est réjoui Ignazio Cassis au début de la grandiose cérémonie commencée en hymnes et conclue en concert. Avant son discours, le chef de la diplomatie a multiplié gestes et propos amicaux envers l’hôte d’honneur de la soirée, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, qu’il retrouve ce mercredi pour des discussions plus politiques. En attendant d’aborder les dossiers chauds et les vieilles accusations d’espionnage, les deux hommes ont échangé plaisanteries et chuchotements à l’oreille.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.