Berne veut agir contre une maladie des moutons

SuissePrès de 70'000 moutons sont touchés par le piétin en Suisse. Une maladie douloureuse qui frappe les ongles de l'ovidé.

Vidéo de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Confédération veut lutter plus efficacement contre le piétin, une maladie douloureuse qui touche un mouton sur six en Suisse. Une consultation pour réviser l'ordonnance sur les épizooties a été lancée. Elle dure jusqu'au 31 janvier 2020.

En Suisse, 70'000 moutons sont touchés par le piétin, a indiqué lundi l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). Cette maladie, qui frappe les ongles de l'ovidé, est un syndrome de grande souffrance pour l'animal. Son traitement coûte cher et les pertes économiques pour les éleveurs sont importantes.

Pour créer les conditions nécessaires à la mise en place d'un plan national de lutte, le piétin doit être inscrit dans l?ordonnance sur les épizooties comme une maladie à combattre. Le programme de lutte coordonné à l'échelle suisse, financé en partie par les éleveurs, a pour objectif de réduire la prévalence de la maladie à moins de 1% des exploitations ovines en cinq ans.

L'ordonnance devra aussi être modifiée concernant l'utilisation des médicaments vétérinaires que les éleveurs seront explicitement tenus d'utiliser avec prudence et précaution. Ceux-ci devront en outre assurer la biosécurité de leur exploitation pour éviter que des épizooties n'y fassent leur apparition et garantir la bonne santé de leurs animaux.

La révision prévoit aussi des dispositions contraignantes sur l'information en cas d'épizootie hautement contagieuse. Les entreprises de transport, les opérateurs aéroportuaires et portuaires, ainsi que les agences de voyage devront informer activement leurs clients sur les foyers importants d'épizooties qui se déclarent en Suisse ou à l'étranger. (ats/nxp)

Créé: 14.10.2019, 13h26

Articles en relation

«Ce virus est très dangereux pour la volaille»

Grippe aviaire La Suisse étend ses mesures de prévention contre la grippe aviaire à tout le pays. Interview avec le responsable des épizooties en Suisse. Plus...

La révision de la loi sur les épizooties largement acceptée

Votations fédérales Les Suisses ont accepté dimanche par 68,3% la révision de la loi sur les épizooties. Un oui à 86,7% des voix pour Genève, et à 88,5% pour Vaud a été enregistré. L’abstentionnisme a été très fort. Plus...

Le sort de la loi sur les épizooties tranché dimanche

Votations fédérales Alors que tous les partis ont accepté au parlement la révision de cette loi, visant à renforcer la prévention contre certaines maladies animales, le faible taux de participation pourrait la faire capoter. Plus...

L'UDC rejette la révision de la loi sur les épizooties

Assemblée L’Union suisse des paysans (USP) a subi samedi une lourde défaite à Seedorf (UR). Président de l’USP et du Conseil national, Hansjörg Walter n’a pas fait le poids face aux arguments de la base prônant la liberté. Plus...

Articles en relation

«Ce virus est très dangereux pour la volaille»

Grippe aviaire La Suisse étend ses mesures de prévention contre la grippe aviaire à tout le pays. Interview avec le responsable des épizooties en Suisse. Plus...

La révision de la loi sur les épizooties largement acceptée

Votations fédérales Les Suisses ont accepté dimanche par 68,3% la révision de la loi sur les épizooties. Un oui à 86,7% des voix pour Genève, et à 88,5% pour Vaud a été enregistré. L’abstentionnisme a été très fort. Plus...

Le sort de la loi sur les épizooties tranché dimanche

Votations fédérales Alors que tous les partis ont accepté au parlement la révision de cette loi, visant à renforcer la prévention contre certaines maladies animales, le faible taux de participation pourrait la faire capoter. Plus...

L'UDC rejette la révision de la loi sur les épizooties

Assemblée L’Union suisse des paysans (USP) a subi samedi une lourde défaite à Seedorf (UR). Président de l’USP et du Conseil national, Hansjörg Walter n’a pas fait le poids face aux arguments de la base prônant la liberté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.