Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Berne ne veut pas un marché postal 100% libéralisé

La Poste est déjà sous pression en raison du recul constant du volume de lettres à acheminer, constate le Conseil fédéral.

Pression encore plus forte

ats