Berne veut rendre les vaccins gratuits dès 2017

SantéL'Office fédéral de la santé publique veut augmenter le taux de vaccination chez les adultes.

Les adultes ont besoin de rappels, de vaccins de rattrapage et de piqûres contre la grippe.

Les adultes ont besoin de rappels, de vaccins de rattrapage et de piqûres contre la grippe. Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès 2017, tous les vaccins pris en charge par l'assurance maladie pourraient être exemptés de la franchise, selon le projet national de vaccination. Cette mesure entraînerait un surplus de coûts, encore inconnus. Les assureurs s'inquiètent.

En mettant sur pied une stratégie nationale de vaccination (SNV), l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) veut augmenter le taux de vaccination chez les adultes. Son projet était en consultation jusqu'à mercredi.

Nourrissons et enfants représentent le groupe qui se fait le plus vacciner au sein de la population. Or, les adultes ont aussi besoin de rappels, de vaccins de rattrapage et de piqûres contre la grippe ou en vue d'un voyage à l'étranger, estime l'OFSP.

Hors franchise

Pour y parvenir, la Confédération prévoit de libérer de la franchise toutes les vaccinations prises en charge par l'assurance obligatoire des soins. Vaccins et rappels contre le tétanos, la rougeole, la grippe, les hépatites ou le papillomavirus humain deviendraient, parmi d'autres, gratuits.

L'OFSP vise en particulier les jeunes adultes, particulièrement concernés par les vaccinations de rattrapage. Cette tranche d'âge possède souvent une franchise plus élevée que le reste de la population, explique-t-il. La personne vaccinée n'aurait plus qu'à payer la quote-part.

Question de coûts

Cependant, une libération de la franchise engendrerait des coûts supplémentaires. Ceux-ci «seraient à évaluer», écrit l'OFSP. Un manque de clarté qui déplaît aux assureurs.

Globalement favorable au projet, santésuisse critique le manque d'estimations concrètes quant aux coûts et aux retombées pour les caisses maladie. La faîtière des assurances maladie souhaiterait savoir comment la Confédération compte financer une telle libération de la franchise.

Le Conseil fédéral devrait trancher sur le projet d'ici la fin de l'année. La stratégie devrait être mise en oeuvre en 2017. (ats/nxp)

Créé: 07.07.2016, 10h07

Articles en relation

Rupture de stock totale de vaccins pour les enfants

Suisse La Suisse est confrontée à une rupture de stock totale et prolongée d'un vaccin combiné destiné aux enfants de 2 mois à 4 ans. Plus...

Journée nationale de vaccination le 6 novembre

Santé Pas encore vacciné(e) contre la grippe? Pas sûr(e) de la mise à jour de vos vaccins? Consultez votre médecin de famille sans rendez-vous le 6 novembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.