Berne et Vienne discutent de sécurité frontalière

SuisseLe conseiller fédéral Ignazio Cassis a reçu la ministre autrichienne des Affaires étrangères Karin Kneissl mardi à Berne.

De gauche à droite, Karin Kneissl et Ignazio Cassis, mardi.

De gauche à droite, Karin Kneissl et Ignazio Cassis, mardi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a reçu son homologue autrichienne (apparentée FPÖ, extrême droite) à la Maison de Wattenwyl. Il s'agissait de la deuxième rencontre officielle entre Ignazio Cassis et Karin Kneissl, qui est en poste depuis décembre 2017.

Ils ont évoqué l'accord aérien signé entre Berne et Vienne sur la police aérienne et qui améliore la sécurité des frontières. Grâce à cet accord, les pilotes suisses ont ainsi l'autorisation de franchir la frontière autrichienne en cas de menace aérienne, notamment lors du Forum économique de Davos (WEF), rappelle le DFAE dans un communiqué.

Tour d'horizon

Ignazio Cassis en a profité pour informer des derniers développements survenus dans la politique européenne de la Suisse, notamment s'agissant de la consultation sur le projet de texte pour un accord institutionnel. Le conseiller fédéral et la ministre autrichienne ont fait ensuite un tour d'horizon de différentes questions d'actualité internationale: collaboration dans le domaine de la migration, réformes du système onusien et situation au Proche-Orient.

Au centre d'une polémique

Karin Kneissl a été nommée à la tête de la diplomatie autrichienne par le Parti de la liberté (FPÖ), qui fait partie depuis décembre 2017 d'une coalition formée avec le parti conservateur (ÖVP) de Sebastian Kurz, autour d'un programme anti-immigration. Elle-même a avait été au centre d'une polémique l'été dernier en invitant le président russe Vladimir Poutine à son mariage.

L'image avait fait le tour du monde et suscité la stupéfaction d'une grande partie de la classe politique autrichienne. Le chef du Kremlin avait notamment été pris en photo en train de danser avec Karin Kneissl. Des centaines de policiers avaient été déployés à l'occasion de la cérémonie et la route reliant le village à l'aéroport de Graz avait été fermée à l'arrivée et au départ du président russe.

L'opposition avait âprement critiqué la présence de Vladimir Poutine à ce mariage. «Comment la présidence autrichienne de l'UE peut-elle jouer comme elle le prétend un rôle d'intermédiaire honnête (entre les 28 et Moscou) si la ministre des Affaires étrangères et le chancelier se placent aussi clairement d'un côté?» s'était par exemple interrogé le social-démocrate Andreas Schieder.

Les Verts avaient pour leur part demandé la «démission immédiate» de la ministre, soulignant que Vladimir Poutine «est l'adversaire le plus agressif de l'UE en matière de politique étrangère». (ats/nxp)

Créé: 29.01.2019, 16h31

Articles en relation

Ignazio Cassis tire le bilan de son séjour au WEF

Davos Le patron du DFAE n'a pas rencontré beaucoup de responsables européens à Davos. Il est revenu sur l'accord-cadre avec l'Europe. Plus...

Accord avec l'UE nécessaire pour Ignazio Cassis

WEF 2019 Le conseiller fédéral en charge des affaires étrangères a affirmé que la Suisse avait besoin d'accords avec ses voisins européens. Plus...

Ignazio Cassis rencontre son homologue italien

Lugano Les ministres des affaires étrangères suisse et italien ont notamment évoqué l'imposition des frontaliers et les flux migratoires. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.