Passer au contenu principal

Berne: un village pour les malades de l’alzheimer

Alors qu’augmente le nombre de personnes atteintes, un hospice bernois propose une solution inédite en Suisse.

Le projet de l’hospice de Wiedlisbach, encore en gestation, devrait aboutir dans cinq à sept ans.
Le projet de l’hospice de Wiedlisbach, encore en gestation, devrait aboutir dans cinq à sept ans.

A De Hogeweyk, au sud d’Amsterdam, des personnes souffrant de l’alzheimer ou de démence vaquent à leur quotidien. Les malades sortent librement de chez eux, mangent au restaurant ou vont refaire leur couleur chez le coiffeur. Une vie totalement autonome en apparence, à la différence près que les habitants ne peuvent quitter le village, et que les commerçants font en réalité partie du personnel soignant d’un institut spécialisé. L’idée originale de créer un village réservé aux malades de l’alzheimer a séduit l’hospice de Haute-Argovie de Wiedlisbach (OPW), dans le canton de Berne. Spécialisé dans l’hébergement et le traitement des personnes âgées atteintes de démence, l’établissement prévoit en effet d’importer le concept en Suisse. «Ce village hollandais est une véritable réussite, s’enthousiasme Markus Vögtlin, responsable de l’hospice bernois. Nous voulons le prendre pour modèle et en réaliser une version suisse.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.