Passer au contenu principal

Service militairePlus besoin de rattraper des jours en service long

Les recrues qui effectuent leur service militaire d'une traite n'auront plus à compenser les jours manqués en cas d'absences justifiées.

Le Conseil fédéral a assoupli les normes régissant les obligations militaires.
Le Conseil fédéral a assoupli les normes régissant les obligations militaires.
Keystone

Les militaires en service long ne devront plus rattraper les jours manqués en cas de maladie ou d'obligations professionnelles. Le quota d'absence ne devra pas dépasser 5% pour la troupe et 10% pour les cadres. Le Conseil fédéral a modifié mercredi les normes régissant les obligations militaires.

Jusqu'à présent, ces militaires devaient rattraper les jours manquants dans le cadre d'un cours de répétition. Mais il est pratiquement impossible de les intégrer à un cours de répétition, explique le gouvernement.

Il a également décidé de faciliter la prolongation des obligations militaires des officiers supérieurs. L'armée pourra ainsi profiter plus longtemps de leurs connaissances.

Convaincre les femmes

La convocation à la séance d'information sera envoyée une seule fois aux Suissesses non astreintes au service. Les hommes la reçoivent annuellement jusqu'à 24 ans. En réduisant l'école de recrues à douze semaines, l'armée souhaite également convaincre les femmes d'embrasser la carrière d'officier vétérinaire. Selon les statistiques, 90% des vétérinaires achevant leurs études sont des femmes.

Ces modifications entreront en vigueur le 1er décembre 2019.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.