Téléphoner et surfer en train, vers la fin de la galère?

CFF et 3GLes CFF sont en train d'équiper l'ensemble de leurs trains grandes lignes de la technologie mobile 3G. L'usage étendu du WLAN (wifi) est à l'étude, mais ce mode reste pour l'heure réservé aux voitures «Business».

D'ici fin 2014, toutes les voitures des trains grandes lignes seront équipés d'antennes et d’amplificateurs 3G: il deviendra possible de téléphoner et de surfer sans interruption, en 1ère comme en 2ème classe.

D'ici fin 2014, toutes les voitures des trains grandes lignes seront équipés d'antennes et d’amplificateurs 3G: il deviendra possible de téléphoner et de surfer sans interruption, en 1ère comme en 2ème classe. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Si on est rapide du cerveau, on peut se permettre un peu de lenteur des pieds», notait lundi le directeur romand d'Avenir Suisse sur les ondes de RTS La Première après le rejet du TransRun par le peuple neuchâtelois. Appliquée aux CFF, la devise de Xavier Comtesse permettrait aux pendulaires de gagner de précieuses minutes s'ils pouvaient téléphoner et surfer sans interruption.

Tel n'est pas le cas aujourd'hui. Mais les choses paraissent devoir s'améliorer rapidement: «D'ici deux ans, les CFF auront terminé d'équiper les 1083 voitures de leurs trains grandes lignes d'antennes et d'amplificateurs/répéteurs 3G», explique Rudolf Affentranger, chargé du projet.

Aujourd'hui, un tiers des wagons, soit 160 trains, sont déjà équipés de cette technologie qui permet aussi de surfer dans de bonnes conditions, précise Frédéric Revaz, porte-parole des CFF interrogé par 24 heures. D'ici fin 2014, tous les trains grandes lignes devraient permettre aux voyageurs de rester connectés d'un bout à l'autre de la ligne, en première comme en deuxième classe, confirme la régie.

Financé par les opérateurs

Il faut 70 heures pour équiper un wagon d'une antenne-relais permettant de percer la cage de Faraday que forme la carrosserie, d'un répéteur et d'un câble antenne permettant de capter les signaux des appareils mobiles sur toute la longueur de la voiture. Les CFF participent aux frais de transformation, mais les équipements sont financés par les opérateurs de téléphonie mobile.

Pour l'occasion, Swisscom, Orange et Sunrise ont formé un consortium. Car en plus d'équiper les trains, les opérateurs doivent densifier leur réseau d'antennes le long des voies. Interrogé par Tagesanzeiger.ch, Swisscom dit ne pas disposer de chiffres sur le coût du projet. Mais au total, l'opérateur investira à lui seul 1,5 milliard de francs ces cinq prochaines années dans son réseau mobile, note sa porte-parole Annina Merk.

Les CFF saisissent cette opportunité pour améliorer également l'équipement de base de leurs wagons: les écrans d'information sont remplacés et des prises de courant sont installées dans les voitures qui n'en avaient pas. Aujourd'hui déjà, 75% des wagons première et deuxième classe des trains grandes lignes sont équipés de prises électriques.

WLAN limité au «Business»

Les nouveaux trains Duplex commandés par les CFF à Bombardier seront livrés, dès 2015, avec des relais 3G. Toutes les voitures disposeront aussi d'un réseau de connexion sans fil (WLAN), en première et deuxième classe.

La possibilité d'équiper davantage de voitures existantes du WLAN« est à l'étude», mais aucune décision n'a été prise à ce stade, indiquent les CFF. Actuellement, seules 75 voitures «Business» de première classe sont équipées pour la réception par WLAN.

Créé: 28.09.2012, 07h52

Articles en relation

Le gouvernement neuchâtelois ne renonce pas à son RER

TransRun Le président du gouvernement veut remettre l'ouvrage sur le tapis et va demander aux CFF d'étudier comment utiliser les 241 millions de francs que l'ex-régie avait dévolus au TransRun. Plus...

Les CFF préfèrent nous offrir la version grand luxe

Ticket électronique Après 15 ans de travaux, les CFF s'apprêteraient à introduire un nouveau ticket «mains libres» ultramoderne. Les coûts sont estimés à 300 millions de francs. C'est trente fois plus que pour un système de lecteurs de cartes. Plus...

Le patron des CFF justifie les hausses de tarif

Billets Andreas Meyer a expliqué ce matin pourquoi les passagers doivent payer davantage et pourquoi la Confédération ne pourra pas subventionner plus de 50% du prix du billet. Plus...

Dès l’an prochain, il sera possible de payer avec son portable

Consommation Dès l’an prochain, il sera possible en Suisse de payer avec son portable aux caisses de certains supermarchés et kiosques, ainsi qu’auprès d’automates. Swisscom et Sunrise veulent lancer le système en 2013. Plus...

Swisscom lance un abonnement illimité

Téléphonie mobile L’opérateur a présenté mercredi un nouvel abo mobile «tout compris»: SMS, téléphonie et internet seront illimités. Un utilisateur sur trois devrait y trouver son compte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.