Des «bijoux ions négatifs» sont radioactifs

SuisseLa poudre minérale utilisée pour la fabrication des bijoux contenait de l'uranium et du thorium. Les produits concernés doivent être renvoyés aux autorités.

Les bijoux concernés sont éliminés de manière spécifique et ne doivent en aucun cas être éliminés comme déchets ménagers.

Les bijoux concernés sont éliminés de manière spécifique et ne doivent en aucun cas être éliminés comme déchets ménagers. Image: Office fédéral de la santé publique

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une entreprise suisse a vendu des «bijoux ions négatifs» contenant des matériaux radioactifs. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a demandé par courrier aux acheteurs de lui renvoyer les bijoux concernés.

Le porte-parole de l'OFSP Daniel Dauwalder a confirmé lundi cette information à la radio privée zurichoise Radio 24. Une entreprise a importé en Suisse de la poudre minérale, provenant de Chine, avec des valeurs élevées en uranium et thorium, naturellement radiocatifs, a-t-il expliqué à l'ats.

Cette poudre a servi à la confection de bijoux sous l’appellation de «bijoux ions négatifs», vendus sous forme de colliers, bracelets ou boucles d’oreilles à quelque 220 clients. M. Dauwalder n'a pas voulu préciser le nom de l'entreprise concernée.

Radiations nocives

Selon les informations publiées sur le site internet de l'OFSP, ces bijoux produisent des radiations nocives pour les cellules de la peau. Si le bijou est porté pendant plusieurs heures par jour durant l'année, la limite de dose pour la peau fixée à 50 milli-Sievert par année peut être dépassée.

Les niveaux d’exposition restent cependant dans le domaine des faibles doses et il n'est pas nécessaire de prendre des mesures particulières. Une exposition de longue durée augmente cependant le risque de cancer de la peau. Selon M. Dauwalder, de nombreux bijoux ont déjà été envoyés à l'OFSP. Ils sont éliminés de manière spécifique et ne doivent en aucun cas être éliminés comme déchets ménagers.

Le rayonnement radioactif de la poudre minérale a été détecté lors de mesures réalisées par les douaniers en Allemagne, a expliqué M. Dauwalder. Ces derniers ont informé l'OFSP, qui a alors contacté la société qui a utilisé la poudre minérale dans ses bijoux. L'OFSP a informé début avril les acheteurs de ces bijoux sur les radiations nocives de ces derniers. (ats/nxp)

Créé: 07.05.2018, 18h05

Articles en relation

Fuite de liquide radioactif dans une centrale

Japon Une fuite de liquide radioactif a été découverte jeudi à l'intérieur des bâtiments de la centrale nucléaire Tokai numéro 2. Plus...

Radium radioactif en plein cœur de Bienne

Découverte Selon la presse dominicale, des spécialistes auraient découvert d'importantes sources de radium radioactif en 2012 sur le site d'une ancienne décharge à Bienne. La population n'a pas été informée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.