Passer au contenu principal

CFFLes billets de train coûteront encore plus cher

Les billets et abonnements de transports publics coûteront en moyenne 5,7% plus cher dès le 9 décembre. La mesure touche surtout les abonnements généraux et demi-tarif.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Prendre le train et autres transports publics coûtera à nouveau plus cher dès le 9 décembre.

Les prix augmenteront en moyenne de 5,6% en raison de la hausse du prix des sillons de la Confédération. Les détenteurs d'abonnements généraux et demi-tarif seront les plus touchés.

Le Conseil fédéral a annoncé en août une hausse de 200 millions par année dès 2012 du prix du sillon, soit la redevance que versent les compagnies de chemins de fer pour circuler sur le réseau suisse. Un report intégral sur les usagers des transports publics aurait entraîné une progression des tarifs d'environ 9%.

L'Union des transports publics (UTP) a décidé de ne pas répercuter entièrement cette hausse sur la clientèle, indique-t-elle vendredi. Les entreprises de transports publics assumeront une partie des coûts supplémentaires grâce à des «gains d'efficacité».

L'UTP entend ainsi mieux faire accepter ces mesures, a expliqué son directeur Ueli Stückelberger devant les médias à Berne. «Nous ne voulons pas que le trafic soit à nouveau transféré vers la route», a- t-il souligné.

Surtout les abonnements

L'abonnement général 2e classe prendra 6,3% en moyenne.

Les adultes débourseront 3560 francs, contre 3350 francs cette année. Le prix du sésame en 1ère classe augmentera de 8,1%. Pour les plus de 26 ans, il passera même de 5350 à 5800 francs ( 8,4%).

L'abonnement demi-tarif pour une année coûtera 175 francs, contre 165 actuellement (6,1%). Cette hausse touche près de la moitié (43%) des détenteurs, précise l'UTP. Les usagers qui achètent leur abonnement pour trois ans payeront 15% de plus, soit 460 au lieu de 400 francs. Offres forfaitaires, les abonnements présentent des recettes comparativement faibles, justifie l'UTP.

Les cartes journalières sont aussi concernées. Avec un abonnement demi-tarif, il faudra dépenser 71 francs ( 4,4%) pour voyager en deuxième classe et 121 francs ( 8%) en 1ère. Les cartes valables dès 09h00 passeront de 58 à 61 francs en 2e classe et de 96 à 104 francs en 1ère. Le tarif pour l'abonnement «voie 7», qui permet aux moins de 26 ans de voyager gratuitement dès 19 heures, reste inchangé.

Amélioration de l'offre

Une partie du prix du sillon sera aussi reportée sur les billets de train. En 2e classe, la progression se monte à 4%. Le tarif n'avait pas été modifié en 2011, précise l'UTP. L'augmentation est de 7,3% pour la 1re classe.

Pour les autres transports publics, les prix seront fixés ces prochains mois. L'UTP table sur des hausses moyennes de l'ordre de 4%. Les quelque 240 entreprises de transports participant aux tarifs seront consultées, de même que le Surveillant des prix. Mais ce dernier a peu de marge de manœuvre.

L'offre augmente sans cesse, a justifié Ueli Stückelberger. Et de citer des horaires plus denses, le tunnel de base du Lötschberg ou le chantier actuel de la ligne ferroviaire diamétrale à Zurich. «Quelqu'un doit bien payer pour les investissements nécessaires» à ces améliorations.

Une AG à 4'000 francs

Selon la branche, les prix des transports publics ont progressé d'environ 1% par année en moyenne ces dix dernières années, après déduction du renchérissement. Pour les années à venir, l'UTP prévoit de nouvelles hausses.

D'ici 2018, les tarifs augmenteront au total de 20%. Un abonnement général coûtera ainsi plus de 4000 francs. Le prix de ce sésame devrait à l'avenir augmenter plus que la moyenne, car il n'est pas suffisamment rentable.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.