Bâle-Campagne et Airbnb trouvent un accord

Taxe de séjourDès le 1er avril, la plate-forme de location d'hébergement prélèvera automatiquement l'émolument à transmettre à l'organisation de tourisme cantonale.

Des pourparlers avec d'autres cantons sont en cours.

Des pourparlers avec d'autres cantons sont en cours. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après Zoug, c'est au tour de Bâle-Campagne Tourisme de signer un accord avec Airbnb sur la taxe de séjour. Le demi-canton rhénan devient ainsi le deuxième du pays où le géant américain de location en ligne tient un accord sur la perception de la taxe de séjour, annoncent mardi Bale-Campagne Tourisme et Airbnb dans un communiqué commun. La première entente de ce type a été conclue mi-juin 2017 avec Zoug Tourisme.

Taxe obligatoire

Les clients d'Airbnb paieront donc la taxe de séjour obligatoire de 3,50 francs par nuitée. En échange, ils bénéficieront d'un billet illimité sur le réseau régional de transports publics ainsi que de réductions pour de nombreux sites et activités touristiques.

Les revenus issus de la taxe de séjour sont destinés à développer l'offre touristique locale. Depuis l'introduction de cette charge en 2014, plus de 40 projets ont pu être réalisés, selon le communiqué.

Grands cantons absents

Cette solution numérisée facilite la vie tant de l'organisation touristique que des logeurs, soutiennent les partenaires. Les pourparlers avec d'autres cantons sont en cours, indique le communiqué, sans préciser lesquels. Pour l'heure, rien n'est signé avec les principaux cantons touristiques que sont le Valais, les Grisons, Berne et le Tessin.

En janvier, Zoug Tourisme et Airbnb ont tiré un bilan positif, six mois après avoir introduit la perception automatisée de la taxe de séjour. Entre le 1er juillet et le 31 décembre 2017, la plate-forme a généré plus de 7600 nuitées dans le canton de Zoug. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2018, 11h40

Articles en relation

Airbnb a cartonné à Zoug

Hébergement Plus de 7600 nuitées ont été enregistrées à Zoug sur une période de 6 mois. Un bilan très favorable pour Zoug Tourisme et Airbnb. Plus...

Airbnb grandit et les cantons réclament leur dû

Suisse Zoug est pour le moment le seul canton à avoir signé une convention avec l'entreprise de location d'appartements. Plus...

Fribourg vers un accord avec Airbnb

Tourisme Fribourg est le second canton après Zoug à être en passe de trouver une convention sur la taxe de séjour. Plus...

La Ville de Paris met en demeure Airbnb

France Les autorités parisiennes exigent de plusieurs plates-formes de location en ligne de se mettre en conformité avec une récente obligation de s'enregistrer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.