Elle ne sera pas jugée pour tentative de meurtre

Canton de BâleUne femme avait été condamnée pour tentative de meurtre passionnel à l'aide couteau de poche. Le Tribunal fédéral annule le jugement.

Le Tribunal fédéral a demandé à la justice bâloise de mieux prendre en compte le droit d'être entendu de la recourante.

Le Tribunal fédéral a demandé à la justice bâloise de mieux prendre en compte le droit d'être entendu de la recourante. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal fédéral a annulé un jugement bâlois condamnant une femme à 18 mois de prison ferme pour tentative de meurtre passionnel. L'accusée avait infligé une coupure de moins d'un centimètre de longueur à la victime au moyen d'un couteau de poche.

Les faits s'étaient déroulés en 2013. La lame avait laissé une plaie superficielle de 0,9 centimètre sous le mamelon gauche de la victime. L'hypoderme (tissu situé sous la peau) n'avait pas été percé.

Retour à la justice bâloise

L'accusée avait été condamnée en 2015 par le Tribunal pénal de Bâle-Ville pour tentative de meurtre passionnel et infraction à la loi sur les stupéfiants. La peine avait été suspendue au profit d'un traitement stationnaire de désintoxication. Elle avait été confirmée en 2017 par la Cour d'appel qui s'était penchée uniquement sur la seconde infraction.

Dans un bref arrêt publié lundi, le Tribunal fédéral a annulé le jugement et renvoyé la cause à la Cour d'appel pour nouvel examen. Les juges ont estimé que le droit d'être entendu de la recourante a été violé. L'instance précédente ne pouvait pas se référer simplement aux conclusions du Tribunal pénal sans examiner plus avant les explications de la femme.

Cette dernière niait avoir frappé du haut vers le bas. Alors qu'elle faisait face à la victime, elle aurait juste brandi horizontalement le couteau. Son comportement aurait été plutôt attentiste et indécis. (arrêt 6B_183/2018 du 31 octobre 2018) (ats/nxp)

Créé: 12.11.2018, 12h03

Articles en relation

Affaire Semhar: l'expert n'était pas de parti pris

Canton de Genève Le Tribunal fédéral a débouté le chauffeur de taxi éthiopien qui avait violé et assassiné une fillette de 12 ans en 2012. Plus...

Trois centres d'imagerie déboutés par le TF

Justice La position vaudoise sur la limitation des équipements d'imagerie a été confirmée par le Tribunal fédéral. Plus...

Votation sur les jeux d'argent: rejet des recours

Suisse Trois recourants ont été déboutés par le Tribunal fédéral. Ils estimaient que les autorités avaient porté atteinte à la liberté de vote. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...