Genève et Vaud toucheront 200 millions de la BNS

Bénéfice record 2014Bonne nouvelle pour les cantons et la Confédération. La BNS, suite à son bénéfice record de 38 milliards en 2014, versera deux milliards, le double de la somme prévue.

Fritz Zurbruegg, membre de la direction générale de la BNS Eveline Widmer-Schlumpf, ministre des finances et Thomas Jordan, président de la BNS.

Fritz Zurbruegg, membre de la direction générale de la BNS Eveline Widmer-Schlumpf, ministre des finances et Thomas Jordan, président de la BNS. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Banque nationale suisse vient de faire des heureux. Elle a accepté de distribuer deux milliards aux cantons et à la Confédération. Soit le double de ce qui était prévu. Cette pluie d'argent est due aux résultats record de 2014. La BNS avait enregistré un bénéfice de 38 milliards.

Avec la fin du taux plancher en janvier 2015, la BNS a vu ses réserves fondre comme neige au soleil. Les cantons et la Confédération allaient-il ne rien toucher? Pas question, a répondu la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf dans une interview parue sur notre site.

Ce que toucheront Vaud et Genève

Combien toucheront Vaud et Genève sur les 2 milliards? Le premier palpera 122,3 millions, le second 76,9 millions. Soit près de 200 millions pour l'arc lémanique. Le Valais touchera 53,4 millions, Neuchâtel 29 millions, Fribourg 48,7 millions et le Jura 11,7 millions. Zurich, de part sa population nombreuse, touche le pactole avec 233, 5 millions.

Pascal Broulis, le ministre des finances vaudoises, se réjouit de ce versement exceptionnel. «On solde le passé puisqu'en 2013 nous n'avions rien reçu». Et il persiste et signe: «Il faut utiliser cet argent pour diminuer la dette car on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir».

Dettes vaudoises et genevoises

Le remboursement de la dette est de plus en plus impéraif à Genève. Elle se monte à plus de 14 milliards, communes et canton confondus. Dans le canton de Vaud, en revanche, la dette est maîtrisée puisqu'elle se monte à 3 milliards, canton et communes confondues.

Les grands argentiers des cantons ont encore rencontré cet après-midi le patron de la BNS, Thomas Jordan, et la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. Celle-ci a promis d'accélérer au plus vite la 3e réforme des entreprises. Le projet pourrait être envoyé au parlement pour étude en automne déjà.

Créé: 30.01.2015, 16h28

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

«Une catastrophe», pour les milieux économiques

Fin du taux plancher L'abolition du cours plancher de 1,20 franc pour un euro ouvre la porte à la spéculation sur les devises. Les milieux économiques déplorent l'abandon du taux plancher. Plus...

Taux plancher: la Bourse suisse clôture en baisse

[EN DIRECT] Avec l'abandon du taux plancher, la BNS a rendu les armes, estime l'économiste Thomas Straubhaar. Le franc s'échangeait vendredi autour de la parité avec l'euro, soit 1 euro = 1 franc. Plus...

L'économie va au-devant de mois difficiles, disent les experts

Politique monétaire La décision de la Banque Nationale Suisse (BNS) d'abandonner son taux plancher face à l'euro a provoqué une onde de choc. Ses effets seront multiples. Plus...

La BNS s'attend à un bénéfice de 38 milliards en 2014

Bilan La Banque nationale suisse (BNS) s'attend à dégager un bénéfice record de 38 milliards de francs au titre de 2014. Plus...

L’ancrage du franc à l’euro remis en question

Finance La troisième banque du pays, Raiffeisen, s’érige contre la défense par la BNS du taux plancher du franc vis-à-vis de l’euro. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...