Passer au contenu principal

Le Boeing 777 de Swiss a atterri à Zurich

Une semaine après son atterrissage d'urgence et le montage d'un nouveau réacteur, l'avion a pu redécoller. Le vol retour n'a pas connu de problèmes.

Le Boeing 777 de Swiss a pu mettre fin à son aventure
Le Boeing 777 de Swiss a pu mettre fin à son aventure
Twitter @BonzBrooks

Le Boeing 777 de Swiss immobilisé depuis une semaine dans le grand nord canadien a pu s'envoler à destination de la Suisse après avoir reçu un nouveau réacteur. Il a atterri à 08h14 à Zurich-Kloten après un vol de 4800 kilomètres qui a duré 5 heures 49 minutes.

Comme l'a indiqué Stefan Vasic, porte-parole de Swiss, l'appareil pourrait retrouver un service normal dès vendredi déjà. «L'appareil a encore besoin de petits travaux de maintenance et de nettoyage.»

De gros moyens déployés

L'atterrissage d'urgence sur le petit aéroport de déroutement d'Iqaluit avait fait les délices de la presse mondiale. L'appareil devait relier Zurich à Los Angeles lorsque le réacteur gauche s'était automatiquement arrêté le 1er février après un message de dysfonctionnement.

Swiss avait dû ensuite envoyer sur place un nouveau réacteur qui avait été transporté par un Antonov An-124 affrété pour l'occasion. Les essais s'étant révélés concluants, l'avion a reçu le feu vert pour rejoindre la Suisse.

Quant à l'Antonov qui avait amené le nouveau réacteur, il est reparti en même temps et en emportant le réacteur défectueux, qui devra être analysé.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.