Passer au contenu principal

Les bourses d'étude, des aides très disparates

L’initiative des étudiants et de la gauche veut uniformiser les soutiens à la formation.

Les étudiants reçoivent des aides financières très différentes selon leur canton d’origine.
Les étudiants reçoivent des aides financières très différentes selon leur canton d’origine.
Keystone

Du simple au triple. Telle est la différence observée entre les montants des bourses accordées par les cantons à leurs jeunes en formation. En 2010, Neuchâtel a ainsi versé des bourses atteignant 3377 francs en moyenne sur l’année, selon l’Office fédéral de la statistique. Tout en haut de l’échelle, le généreux mécène qu’est le Canton de Vaud a payé 8933 francs à ses boursiers. Avec 6362 francs (sans tenir compte des chèques de formation propres au canton qui représentent un total de 3,1 millions), Genève se situe un peu au-dessus de la moyenne nationale qui s’élève à 6205 francs. Des montants fortement disparates qui doivent être cependant tempérés par le nombre de bourses distribuées. Ainsi, 1% de la population reçoit un soutien à Neuchâtel alors que ce taux est de 0,3% à Zurich.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.