Passer au contenu principal

Bouteflika, le président «qui connaissait mieux Genève qu'Alger»

Une biographie de l’ex-président algérien révèle les secrets de sa vie à Genève entre exil doré, dernier refuge et hôpital.

Le dernier séjour à Genève du président Bouteflika, hospitalisé aux HUG, totalement aphasique, signera sa fin de rêgne qui dura vingt ans à la tête de l'Algérie.
Le dernier séjour à Genève du président Bouteflika, hospitalisé aux HUG, totalement aphasique, signera sa fin de rêgne qui dura vingt ans à la tête de l'Algérie.
Keystone

«Bouteflika connaît mieux Genève qu’Alger». Si elle est un peu caricaturale, cette citation extraite de la biographie de l’ex-président algérien qui vient de paraître, dit à quel point la ville du bout du lac lui a été familière. Elle ne lui a pourtant pas toujours souri, comme le raconte le journaliste de «Jeune Afrique» Farid Alilat dans le livre «Bouteflika, l’histoire secrète», fruit d’une longue enquête menée à Alger, Rabat comme à Paris ou au bord du lac Léman.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.