Passer au contenu principal

MétéoTrafic ferroviaire et routier perturbé lundi en Suisse

Le trafic ferroviaire est progressivement revenu à la normale lundi dans le Chablais vaudois entre Aigle et Bex (VD). Au Tessin, entre 30 et 50 centimètres de neige sont tombés. Le danger d'avalanche est très élevé en altitude.

La neige a fortement perturbé le trafic ferroviaire en Suisse.

Dimanche vers 16h40 un train Interregio est resté bloqué sur la voie entre Aigle et Bex avec 400 passagers à bord. A partir de 22h00, ils ont été conduits dans la grande salle de Bex et ravitaillés par le personnel de la Protection civile. Ils ont pu regagner leur destination peu avant 4h00 du matin, des services de taxis ou des hôtels ayant été organisés par les CFF.

Gare de Bellinzone bloquée

Au Tessin, le trafic ferroviaire a été interrompu pendant plusieurs heures lundi après-midi à la gare de Bellinzone en raison des fortes chutes de neige - entre 30 et 50 centimètres - sur la région. Une panne de caténaire a conduit à l'arrêt de toutes les correspondances.

Les CFF n'ont pas pu mettre en circulation des bus de remplacement: dans la région tous ceux qui étaient disponibles étaient déjà engagés ailleurs en raison des mauvaises conditions météo sur les routes et le rail. L'A2 a été fermée aux poids-lourds entre Airolo et Chiasso dans les deux sens.

Trafic perturbé

En Valais, les importantes chutes de neige de dimanche, qui ont pratiquement paralysé le canton, ont encore occasionné des perturbations lundi. Les principaux axes routiers ont été dégagés, mais nombre de routes secondaires restaient enneigées. Les chaînes sont obligatoires pour rejoindre certaines localités d'altitude.

La police valaisanne ne déplore aucun accident grave sur les routes. Les patrouilles ont passé plus de temps à dégager et aider les usagers. Des véhicules se sont retrouvés en difficulté dans certaines pentes. Les dessertes de cars postaux ont en conséquence connu beaucoup de perturbations et de retards jusque vers 8 heures. La situation s'est normalisée peu à peu.

Le risque d'avalanche élevé est un point noir préoccupant. L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) évalue le danger à 4, sur un maximum de 5, pour l'ensemble du Valais romand et la rive droite du Rhône dans le Haut-Valais. Sans être exceptionnel, un tel degré de danger est plutôt rare, précise le nivologue Robert Bolognesi.

Ni hors des pistes ni en forêt

Des avalanches peuvent se déclencher spontanément. La faute à l'important volume de neige tombé en peu de temps. La couche n'a pas eu le temps de se souder et le manteau neigeux est instable. La situation risque de s'aggraver d'ici la fin de la semaine, surtout en altitude. Il ne faudra pas sortir des pistes balisées, avertit le nivologue.

Le danger d'avalanche ne menace en revanche pas les agglomérations ou les voies de communication à l'heure actuelle, précise Pascal Stoebener, chef de la section des dangers naturels à l'Etat du Valais. Le danger se situe surtout en forêt. Avec le redoux annoncé, la neige va devenir lourde. Des branches et même des arbres peuvent céder, surtout à basse altitude. Il recommande d'éviter les promenades en forêt.

Route de Morcles

L'autoroute A9 entre Vevey et Martigny était praticable lundi dans les deux sens. En fin de journée, une seule route restait fermée, celle menant à Morcles (VD), où une quarantaine d'habitants sont bloqués.

Le dégagement est en cours, la situation devrait être réglée prochainement, selon la police cantonale. Ailleurs, la prudence restait de mise en raison des conditions météo hivernales annoncées dans la soirée.

Dimanche, l'autoroute A9 a été fermée entre Aigle (VD) et Saint-Maurice (VS) entre 16h00 et 20h30, en raison de congères provoquées par de forts vents. Plus de 2000 véhicules ont été bloqués dans les bouchons.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.