Passer au contenu principal

Le brûlot d'un chirurgien contre la gestion suisse de la crise

Le professeur et chirurgien du cœur Paul Robert Vogt estime que le Conseil fédéral et l'OFSP ont commis beaucoup d'impairs dans la lutte contre l'épidémie.

La plupart des Suisses considèrent que le Conseil fédéral s’est plutôt bien débrouillé dans la gestion de la crise du coronavirus. Certes, il y a eu des manquements concernant les stocks insuffisants de matériel médical ou de désinfectant, mais dans l’ensemble le bilan est jugé plutôt bon. La Suisse a serré les rangs et n’a pas eu de situation à l’italienne avec des hôpitaux débordés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.