Passer au contenu principal

Le brunch à la ferme a attiré 200’000 gourmands

Buffets copieusement garnis, tartines à la confiture, röstis aux lardons: quelque 200’000 personnes ont participé mercredi matin aux brunchs à la ferme organisés à l’occasion du 1er Août.

Ueli Maurer avec le PDG de Migros Herbert Bolliger à Uetikon am See (Zurich).
Ueli Maurer avec le PDG de Migros Herbert Bolliger à Uetikon am See (Zurich).
Keystone
Ueli Maurer avec le PDG de Migros Herbert Bolliger à Uetikon am See (Zurich).
Ueli Maurer avec le PDG de Migros Herbert Bolliger à Uetikon am See (Zurich).
Keystone
Aux Grisons.
Aux Grisons.
Keystone
1 / 11

Le brunch du 1er Août à la ferme a 20 ans. Mercredi, dans près de 400 fermes de tout le pays, près de 200'000 personnes sont allées déguster les produits du terroir, du muesli au lard grillé par les roestis et les oeufs tout juste sortis des poules.

Tant la présidente de la Confédération que le conseiller fédéral Maurer ont sacrifié à ce qui est devenu une tradition de rencontre entre la campagne et la ville.

Pour les paysans et surtout les paysannes - appuyés par l'Union suisse des paysans (USP) - la préparation de la journée a été parfois longue puisqu'il s'est souvent agi de recevoir 50 personnes voire davantage.

Pour l'USP, le brunch du 1er Août à la ferme est une opération importante de relations publiques. Elle a souligné en effet que près de 75 % de la population suisse vit désormais dans une région urbaine et connaît généralement mal les prestations de l'agriculture et des agriculteurs.

(sipa)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.