Burkhalter observe une détérioration de la sécurité

EuropeLe chef du DFAE a fait ce constat jeudi à Hambourg en ouverture du conseil ministériel de l'OSCE.

Didier Burkhalter doit profiter de sa présence à Hambourg pour mener des discussions bilatérales avec ses homologues de différents Etats membres de l'OSCE.

Didier Burkhalter doit profiter de sa présence à Hambourg pour mener des discussions bilatérales avec ses homologues de différents Etats membres de l'OSCE.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La situation sécuritaire en Europe s'est détériorée» en un an et les incertitudes politiques ont progressé. Didier Burkhalter a fait ce constat jeudi à Hambourg en ouverture du conseil ministériel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

A propos de l'Ukraine, le patron du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a relevé dans son discours de «légers progrès au niveau politique» quand bien même l'accord de Minsk n'a pas été totalement respecté.

Dans un cadre plus général, M. Burkhalter a prôné devant ses collègues de l'OSCE «un dialogue plus inclusif» en matière de sécurité en Europe. «Nous soutenons aussi l'idée d'un dialogue spécifique sur le contrôle des armes conventionnelles», a-t-il dit selon un communiqué du DFAE. Le thème de la maîtrise des armements était notamment à l'ordre du jour à Hambourg.

Le Neuchâtelois a également déclaré souhaiter à l'avenir «une amélioration des capacités de l'OSCE à agir». Pour ce faire, trois conditions sont nécessaires: mettre à jour les accords portant sur des mesures de confiance et de sécurité dans le domaine militaire (dit accords de Vienne), étudier la possibilité d'utiliser l'économie pour renforcer la confiance internationale (economic connectivity). Enfin: renforcer le respect des droits humains.

Didier Burkhalter doit profiter de sa présence à Hambourg pour mener des discussions bilatérales avec ses homologues de différents Etats membres de l'OSCE. Le 1er janvier prochain, l'Autriche assumera la présidence de l'OSCE. Vienne succédera ainsi à l'Allemagne. (ats/nxp)

Créé: 08.12.2016, 12h42

Articles en relation

Didier Burkhalter exprime ses condoléances

Mort de Castro Le conseiller fédéral a rappelé le rôle joué par la Suisse dans le cadre des relations entre Cuba et les Etats-Unis. Plus...

Didier Burkhalter minimise l'élection de Trump

Présidentielle «Il faut laisser le temps à la nouvelle administration de prendre ses marques et on jugera après», a affirmé le chef du DFAE. Le PS lui est très inquiet. Plus...

Burkhalter souligne l'importance de collaborer

Suisse-Mali Le conseiller fédéral libéral-radical neuchâtelois a rencontré son homologue malien, mardi, à Berne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...