Le «burn-out» ne sera pas une maladie pro en Suisse

Conseil NationalUne initiative parlementaire visant à reconnaître l'épuisement comme une maladie professionnelle a été sèchement rejetée.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'épuisement professionnel ne doit être reconnu comme maladie professionnelle. C'est ce qu'a estimé la commission de la sécurité sociale du National ce vendredi, en rejettant par 17 voix contre 7 une initiative parlementaire de Mathias Reynard (PS/VS).

Il n'est souvent pas possible de relier avec certitude les symptômes à l?activité professionnelle, justifie la commission dans un communiqué vendredi. En outre, la commission considère que les programmes de prévention déjà mis en place par l?économie privée sont plus importants que le transfert de la responsabilité à une autre assurance.

Couverture réduite

Selon l'initiant au contraire, la réalité grandissante de la souffrance psychique au travail exige de repenser l'approche des risques professionnels. Pour l'assurance-maladie, le «burn-out» n'est pris en charge que sous l'angle d'une dépression, ce qui ne recouvre pas la réalité du syndrome d'épuisement professionnel et réduit les cas pouvant être couverts par cette assurance.

L'acceptation de cet état comme maladie professionnelle permettrait de reconnaître cette pathologie en constante augmentation. Les patients pourraient être mieux pris en charge, leur réinsertion professionnelle serait facilitée et la prévention serait renforcée. (ats/nxp)

Créé: 15.02.2019, 17h18

Articles en relation

Le burn-out, bientôt une maladie professionnelle?

Suisse Une commission du National va empoigner une initiative de Mathias Reynard pour faire reconnaître le syndrome d'épuisement professionnel dans la LaMal. Plus...

Les agriculteurs davantage enclins au burnout

Suisse Le risque de burnout est de 12% parmi les agriculteurs tandis qu'il est de 6,1% dans l'ensemble de la population suisse. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.