Le Canton de Berne veut réorganiser l'asile

SuisseLa nouvelle loi vise à intégrer les personnes concernées sur la base d'un nouveau modèle. Elle doit aussi permettre de réduire les coûts.

La nouvelle loi introduit l'obligation d’acquérir des connaissances linguistiques et des compétences de base.

La nouvelle loi introduit l'obligation d’acquérir des connaissances linguistiques et des compétences de base. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La restructuration du domaine de l’asile et des réfugiés a été accueillie favorablement par la majorité des participants à la procédure de consultation, indique jeudi le canton de Berne. Cette réorganisation devrait permettre de diminuer les coûts.

«Le transfert de l’intégralité des tâches à des partenaires régionaux et le passage d'un centre d'hébergement collectif à un logement individuel si les objectifs d'intégration sont réalisés (système à deux phases) ont suscité quelques critiques», explique le Conseil-exécutif dans un communiqué.

Le gouvernement veut néanmoins maintenir ces points-clés qui mettent en œuvre la planification détaillée de la restructuration du domaine de l'asile approuvée en juillet 2017. Le canton demande en outre que les coûts nets de l’aide sociale, de l'intégration et de l'aide d'urgence soient imputés à la compensation des charges.

La nouvelle loi vise à intégrer les personnes concernées sur la base d'un nouveau modèle. Elle introduit l'obligation d’acquérir des connaissances linguistiques et des compétences de base, en vue d'une insertion aussi rapide que possible sur le marché du travail primaire.

Cinq partenaires régionaux

Les jeunes adultes devront quant à eux se concentrer sur l'acquisition de compétences scolaires de base et sur l'apprentissage d’une langue officielle afin de pouvoir accéder rapidement aux filières ordinaires de la formation professionnelle ou du secondaire.

Ces nouveautés seront mises en œuvre avec cinq partenaires régionaux. L'appel d'offres pour les sélectionner a pris fin à la mi-janvier. Les dossiers sont en cours d'évaluation en vue d'une adjudication au premier semestre 2019, précise le canton.

Par cette restructuration, le Conseil-exécutif veut diminuer à moyen et à long terme les coûts que le domaine de l'asile et des réfugiés occasionne au canton et induit dans l'aide sociale. Il entend en outre améliorer «le rapport coût-efficacité grâce à un contrôle plus poussé et à une gestion des cas informatisée qui permettra aussi d'obtenir des informations plus précises sur l'efficacité des mesures d'intégration».

Le Grand Conseil se penchera sur ce dossier durant la session d'été. (ats/nxp)

Créé: 14.02.2019, 14h56

Articles en relation

Des requérants d'asile menacés et arnaqués

Suisse Des escrocs ont tenté d'arnaquer des requérants d'asile et des étrangers vivant en Suisse. Plus...

La Suisse n'attire pas les demandeurs d'asile

Migrations Les demandes d'asile sont au niveau le plus bas depuis onze ans en Suisse, avec 15'255 demandes en 2018. Plus...

L'accueil des requérants en Suisse est conforme

Centres fédéraux La Commission nationale de prévention de la torture estime que les requérants d'asile en Suisse sont en général hébergés dans des conditions conformes aux droits humains. Plus...

Un voyage chez eux leur coûtera leur droit d'asile

Suisse Le parlement veut un durcissement de la politique d'asile. En revanche autant le National que les Etats veulent garder des exceptions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.