Passer au contenu principal

Assurances-maladieLes cantons libres de fixer le montant des subsides

Les cantons ne se verront pas imposer de plancher en matière de subsides aux primes d'assurance maladie.

Regula Rytz est déçue que l'initiative parlementaire écologiste n'ait pas abouti.
Regula Rytz est déçue que l'initiative parlementaire écologiste n'ait pas abouti.
Keystone

Le Conseil national a rejeté par 111 voix contre 77 une initiative parlementaire écologiste.

Ces deux dernières années, environ dix cantons ont coupé dans les réductions des primes, en abaissant la prime ou le revenu de référence y donnant droit ou en diminuant les réductions pour les enfants. C'est la classe moyenne inférieure qui est touchée au premier chef par ces mesures, a fait valoir en vain la Bernoise Regula Rytz, coprésidente des Verts.

Sur le dos des assurés

Selon la majorité, les cantons doivent pouvoir continuer à décider eux-mêmes du montant qu'ils souhaitent allouer à la réduction des primes. L'initiative demandait que le montant des subsides cantonaux corresponde au moins à celui versé par la Confédération au canton.

Ruth Humbel (PDC/AG) déplore: «Il y a des cantons qui abaissent leur réduction de prime et qui font des économies sur le dos des assurés», a-t-elle lancé. Certains cantons se soustraient à leurs responsabilités.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.