Les cantons libres de fixer le montant des subsides

Assurances-maladieLes cantons ne se verront pas imposer de plancher en matière de subsides aux primes d'assurance maladie.

Regula Rytz est déçue que l'initiative parlementaire écologiste n'ait pas abouti.

Regula Rytz est déçue que l'initiative parlementaire écologiste n'ait pas abouti. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil national a rejeté par 111 voix contre 77 une initiative parlementaire écologiste.

Ces deux dernières années, environ dix cantons ont coupé dans les réductions des primes, en abaissant la prime ou le revenu de référence y donnant droit ou en diminuant les réductions pour les enfants. C'est la classe moyenne inférieure qui est touchée au premier chef par ces mesures, a fait valoir en vain la Bernoise Regula Rytz, coprésidente des Verts.

Sur le dos des assurés

Selon la majorité, les cantons doivent pouvoir continuer à décider eux-mêmes du montant qu'ils souhaitent allouer à la réduction des primes. L'initiative demandait que le montant des subsides cantonaux corresponde au moins à celui versé par la Confédération au canton.

Ruth Humbel (PDC/AG) déplore: «Il y a des cantons qui abaissent leur réduction de prime et qui font des économies sur le dos des assurés», a-t-elle lancé. Certains cantons se soustraient à leurs responsabilités. (ats/nxp)

Créé: 31.05.2016, 13h48

Articles en relation

Subventions: la Suisse romande n'est pas favorisée

Cinéma Contrairement aux préjugés alémaniques, les subsides octroyés au cinéma romand sont équitables. Plus...

Les subsides aux assurés LAMal coûtent un bras au Canton

Primes maladie Vaud a dépensé plus de 495 millions, en 2015, pour aider à payer les primes. Il serait pourtant possible de réduire la facture. Plus...

Qui touchera les nouveaux subsides à l'assurance-maladie?

LAMal Le plafonnement des primes à 10% maximum des revenus a été voté le mois dernier. Des incertitudes planent sur l'entrée en vigueur de la mesure Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.