Les cantons romands critiquent la Poste

Réseau postalLes cantons estiment que le géant jaune manque de vision stratégique à long terme.

Le géant jaune a annoncé en automne dernier qu'il voulait fermer environ 600 offices postaux au cours des quatre prochaines années.

Le géant jaune a annoncé en automne dernier qu'il voulait fermer environ 600 offices postaux au cours des quatre prochaines années. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les offices postaux garantis par La Poste ne le sont que pour une durée de trois ans, jusqu'en 2020, soit un horizon bien trop court au vu de l'importance de cette réduction du réseau, assurent les cantons romands. Ils pointent un manque de vision stratégique à long terme chez le géant jaune.

«Il est laborieux, voire contre-productif, de se cantonner à reconsidérer le nombre de points de services postaux tous les trois ans», écrit dans un communiqué jeudi la Conférence des chefs de Département de l'économie publique de Suisse occidentale (CDEP-SO). Selon eux, ce processus «répétitif» fragilise une institution nationale à laquelle la population et l'économie sont très attachées.

La Poste devrait présenter la vision stratégique de son modèle d'affaires ainsi que ses objectifs à long terme de façon transparente plutôt qu'agir par à-coups sur son réseau, pointe la CDEP-SO. Les nouvelles demandes des usagers (trafic des paiements, colis générés par l'e-commerce, etc.), sont une opportunité à saisir pour pérenniser le réseau et développer de nouvelles prestations.

Les discussions entre La Poste et les cantons romands sont désormais closes. Ces rencontres ont permis selon eux de garantir la survie de davantage d'offices jusqu'en 2020. En revanche, ils déplorent que les nouveaux points d'accès annoncés ne soient pas encore connus et que le géant jaune ait parfois fait preuve d'une méconnaissance du tissu touristique et économique de certaines régions.

Critères à revoir

La CDEP-SO a en outre appelé La Poste à tenir compte dans sa planification des débats au Parlement concernant son offre de prestations. Les Chambres exigent que l'ex-régie fédérale considère davantage les besoins des différentes catégories d'usagers. Elles ont approuvé deux motions soutenant que La Poste doit revoir les critères pour la distribution du courrier dans les régions reculées.

Le géant jaune a annoncé en automne dernier qu'il voulait fermer environ 600 offices postaux au cours des quatre prochaines années. Après avoir mené des entretiens avec tous les cantons, il a annoncé que 765 offices étaient garantis jusqu'en 2020 et a entamé les négociations avec les communes pour examiner le sort de 456 autres. La Poste veut aussi créer plus de 350 nouveaux points d'accès. (ats/nxp)

Créé: 06.07.2017, 12h42

Articles en relation

La Poste: hausse des tarifs en 2019

Suisse La Poste va augmenter de manière «modérée» l'affranchissement des lettres en 2019, a annoncé son président Urs Schwaller. Plus...

La fermeture des 52 sites ne serait pas bloquée

CFF La fermeture de 52 sites gérés par des tiers - Migrolino, Avec, offices postaux -, est prévue d'ici au 1er janvier 2018. Plus...

Le Conseil d'Etat fâché des fermetures de Poste

Valais Sur les 65 offices postaux du canton, La Poste ne voulait en conserver que 25. La fronde s'organise. Plus...

Près de deux offices postaux sur cinq menacés

Canton de Fribourg La Poste compte fermer 24 bureaux sur 56 d'ici à 2020, sur le territoire fribourgeois. Plus...

Quand l'épicerie détient des secrets postaux

Suisse Selon plusieurs sondages, les clients du géant jaune sont en général satisfaits des prestations offertes par les agences postales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.