Cantons plus stricts que les villes pour le 14 juin

Grève des femmesAlors que certaines villes accorderont un congé aux employées qui souhaitent participer à la grève des femmes, les cantons romands ont davantage d’exigences.

A Renens (VD) par exemple, la municipalité encourage le personnel à porter des signes de solidarité comme des vêtements violets ou des badges.

A Renens (VD) par exemple, la municipalité encourage le personnel à porter des signes de solidarité comme des vêtements violets ou des badges. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les administrations cantonales romandes ont pris des dispositions identiques concernant la grève des femmes du 14 juin: leur personnel pourra s'absenter, mais les heures non travaillées devront être compensées. Cela ne sera pas le cas dans certaines villes.

Dans le canton de Genève, le personnel de l'Etat pourra prendre part aux actions organisées au sein de l'administration, pour autant que la bonne marche des services soit assurée. Il devra, en revanche, rattraper le temps consacré aux manifestations externes. Les collaboratrices qui optent pour la grève devront s'annoncer et subiront une retenue de salaire.

Il en sera de même dans le canton de Vaud. Celles et ceux qui souhaitent participer au mouvement en fin de journée seront libérés dès 15h30, mais devront compenser une heure durant l'année.

Comme pour Genève, les retenues de salaires d'usage seront appliquées pour les heures de grève. Cela n'a pas manqué de provoquer des critiques, comme au syndicat SUD, qui a accusé le Conseil d'Etat de vouloir «domestiquer la grève des femmes.»

Du côté de Fribourg, il a été rappelé que cette grève des femmes ne constituait pas un conflit du travail. Du coup, les employées de l'Etat seront autorisées à participer à la manifestation, mais elles devront le faire en prenant congé sur leurs vacances ou leurs heures supplémentaires. Il leur sera aussi possible de solliciter un congé non payé.

L'Etat du Valais a une position semblable. Il a précisé que la demande de congé sera octroyée si elle ne perturbe pas la bonne marche du service. Dans le canton du Jura, le personnel qui veut s'absenter est invité à en informer son supérieur hiérarchique pour assurer les permanences nécessaires.

Etudiants ménagés

Pour le canton de Neuchâtel, il a notamment été spécifié que l'accueil des élèves sera assuré ce jour-là. Le Département de l'éducation et de la famille, dirigé par Monika Maire-Hefti, a aussi décidé de ne pas fixer d'examens le 14 juin.

D'autres cantons ont pris des dispositions identiques pour les étudiants. Comme à Genève, où le Conseil d'Etat a dit veiller à ce qu'aucun examen n'ait lieu le 14 juin dans l'enseignement public, sauf en cas d'impératifs.

Certaines écoles ont aussi choisi de s'organiser à l'interne, comme au cycle d'orientation de Savièse (VS). Les enseignants masculins remplaceront leurs collègues féminines durant l'après-midi afin qu'elles puissent participer à la manifestation.

Villes plus conciliantes

Par rapport aux cantons, certaines villes de Suisse romande se montrent plus indulgentes pour le 14 juin. A Genève par exemple, aucun service minimum ne sera imposé. La cité de Calvin souhaite que la population réalise l'importance de l'implication des femmes dans le monde du travail. Les hommes qui veulent participer à la manifestation devront, eux, prendre congé.

A Lausanne, les employées pourront organiser des actions symboliques sur leur lieu de travail de 11h à 12h. Le personnel sera ensuite autorisé à quitter son travail dès 15h pour participer à la manifestation, mais sans que les heures d'absence ne doivent être compensées.

Autre exemple: à Renens (VD), la municipalité encourage le personnel à porter des signes de solidarité comme des vêtements violets ou des badges. L'exécutif offre également à toute personne participant aux manifestations les heures non travaillées dès 15h.

A La Chaux-de-Fonds également, les employées qui se rendront à la manifestation, prévue entre 10h et 12h, verront leurs heures d'absence comptabilisées dans leur temps de travail. La Métropole horlogère avait initialement prévu de ne pas rembourser ces heures, avant qu'une résolution du Conseil général n'annule cette disposition.

Certaines villes romandes ont aussi prévu des actions originales pour le 14 juin. C'est le cas par exemple à Monthey (VS), où le Conseil municipal a décidé d'offrir une heure de congé à ses collaborateurs, de 11h à midi, pour un brunch au théâtre du Crochetan. (ats/nxp)

Créé: 03.06.2019, 09h18

Articles en relation

La grève des femmes fait causer dans les classes vaudoises

Education Le Canton invite les enseignants à aborder le sujet avec leurs élèves et à réaliser des vidéos. Plus...

Le groupe féministe de Nyon se bat sur tous les fronts

Nyon En activité depuis octobre, le collectif multiplie les actions de mobilisation et de sensibilisation en vue de la grève des femmes du 14 juin. Plus...

Le jour de congé devra être compensé à Bienne

Grève des femmes Les employés des deux sexes sont autorisés à participer à la grève des femmes le 14 juin à Bienne, à condition de restituer les heures consacrées à la manif. Plus...

Pas d'examen à l'UNIL le jour de la grève des femmes

Lausanne L'institution veut permettre aux étudiantes et aux étudiants de participer à la grève du 14 juin. Plus...

Grève des femmes: il faudra demander congé

Suisse La grève des femmes prévue le 14 juin est illicite au regard de la constitution fédérale, estime une avocate spécialisée dans le droit du travail. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.