Passer au contenu principal

SuisseCarPostal: Doris Leuthard sur le grill

La commission de gestion du Conseil des Etats demande des compléments d'information sur les rapports d'enquête déjà publiés.

Roberto Cirillo est le nouveau numéro un de La Poste. Il succède à Ulrich Hurni, qui a pris la tête du géant jaune ad interim après le départ de Susanne Ruoff de la direction, suite aux affaires liées à CarPostal. Il entrera en fonction en avril 2019. (Jeudi 22 novembre 2018)
Roberto Cirillo est le nouveau numéro un de La Poste. Il succède à Ulrich Hurni, qui a pris la tête du géant jaune ad interim après le départ de Susanne Ruoff de la direction, suite aux affaires liées à CarPostal. Il entrera en fonction en avril 2019. (Jeudi 22 novembre 2018)
Keystone
Affaire Carpostal: la Confédération veut aussi enquêter sur les années avant 2007. (Vendredi 6 juillet 2018)
Affaire Carpostal: la Confédération veut aussi enquêter sur les années avant 2007. (Vendredi 6 juillet 2018)
Keystone
Le scandale CarPostal a des ramifications au Liechtenstein, où l'autorité des marchés financiers a ouvert une enquête pour blanchiment d'argent. (Vendredi 29 juin 2018)
Le scandale CarPostal a des ramifications au Liechtenstein, où l'autorité des marchés financiers a ouvert une enquête pour blanchiment d'argent. (Vendredi 29 juin 2018)
Keystone
1 / 11

Le conseil d'administration de La Poste et la conseillère fédérale Doris Leuthard n'ont pas fini de s'expliquer sur l'affaire CarPostal. La commission de gestion du Conseil des Etats leur demande des précisions sur les rapports d'enquête déjà publiés.

La sous-commission chargée de surveiller le Département fédéral des transports (DETEC) a pris connaissance de la version intégrale des rapports de La Poste et la Confédération, ont indiqué mardi les services du Parlement. Elle a auditionné Doris Leuthard, le président du conseil d'administration de La Poste Urs Schwaller, les responsables du bureau chargé d'une partie de l'enquête, ainsi que le directeur de l'Administration fédérale des finances Serge Gaillard.

Pour compléter ses informations, elle a aussi transmis par écrit une série de questions au conseil d'administration de la Poste et à la cheffe du DETEC. Le sujet sera à nouveau abordé avec Doris Leuthard lors de l'examen du rapport du Conseil fédéral sur les objectifs stratégiques de La Poste en 2017. Une séance commune des sous-commissions de gestion des deux Chambres est prévue à cette occasion.

Feuilleton depuis février

Le scandale de CarPostal a été révélé au public en février dernier. Dans le cadre d'une révision, l'Office fédéral des transports a découvert que la filiale de La Poste avait réalisé des bénéfices dans un domaine subventionné. Quelque 90,9 millions de francs de subventions ont été perçues indûment entre 2007 et 2015.

Depuis, les départs se sont succédé. La directrice de La Poste, Susanne Ruoff, a annoncé sa démission avec effet immédiat le 10 juin. Le lendemain, c'est l'ensemble de la direction de CarPostal ainsi que la responsable de la révision interne qui ont été remerciés. Le directeur ainsi que le responsable des finances de la filiale de La Poste avaient déjà annoncé leur départ en février.

Mi-juin, c'était au tour du vice-président du conseil d'administration de La Poste, Adriano Vassalli, d'annoncer sa démission pour le jour de l'assemblée générale du géant jaune. Devant les actionnaires, la représentante du personnel Susanne Blank a elle aussi annoncé son retrait de l'organe de surveillance.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.