Passer au contenu principal

DiplomatieCassis a «nui à la réputation de la Suisse»

Les propos du conseiller fédéral sur l'aide de l'Agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) continue de faire des vagues.

Ignazio Cassis a estimé que l'UNRWA constitueait un obstacle à la paix au Proche-Orient.
Ignazio Cassis a estimé que l'UNRWA constitueait un obstacle à la paix au Proche-Orient.
Keystone

Des représentants de haut rang de l'ONU sont intervenus pour se plaindre officiellement auprès de la mission suisse aux Nations unies à New York, après les critiques formulées par le ministre suisse des affaires étrangères Ignazio Cassis sur la politique de l'ONU en Palestine, rapportent le «Matin Dimanche» et la «SonntagsZeitung».

Parmi eux figurent la Jordanie et le Liban. Le Département fédéral des affaires étrangères confirme dans les journaux «des contacts après les déclarations du conseiller fédéral Cassis». Il refuse cependant d'en dire plus. Il y a deux semaines, M. Cassis avait décrit l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) comme un «obstacle à la paix» et avait qualifié le retour des réfugiés palestiniens dans un futur Etat palestinien comme un «rêve» irréaliste.

Pour le conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE), M. Cassis a «nui à la réputation de la Suisse» et a compromis la candidature helvétique au Conseil de sécurité de l'ONU, prévue en 2022.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.