Un centre de Fribourg dans le Human Brain Project

SciencesBasé à Bluefactory, l'ancien site de la brasserie Cardinal à Fribourg, le SICHH contribuera à faire avancer la recherche sur la maladie d'Alzheimer et les démences.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Centre de compétence en santé humaine de Fribourg rejoint le projet européen Human Brain Project (HBP). Ce dernier, qui compte l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) à la coordination, constitue un vaste programme de recherche sur le cerveau.

«Le Swiss integrative center for human health (SICHH) démontre ainsi que l'intégration des compétences dans une structure petite mais efficace est capable de faire avancer la recherche au plus haut niveau», selon un communiqué publié ce lundi. Le centre parle d'une «entrée dans la cour des grands».

Financé par l'UE

Initié en 2013, le HBP est un programme dédié aux neurosciences, à la médecine et à l'informatique. Il s'agit de l'un des plus grands projets scientifiques jamais financés par l'Union européenne. Il relie la recherche sur le cerveau à différents niveaux, tels que celui des gènes, des molécules et des synapses mais aussi du comportement du cerveau et de l'homme.

Le programme est doté d'un milliard d'euros (plus de 1,1 milliard de francs au cours actuel) sur dix ans. Il réunit une centaine d'universités, avec l'EPFL comme institution de coordination, mais a vécu plusieurs turbulences, avec en particulier la démission de son directeur exécutif l'automne dernier.

(ats/nxp)

Créé: 13.05.2019, 17h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...