CEVA: le tunnel de Champel est percé

Transport ferroviaireIl aura fallu trois ans pour creuser cette galerie, longue de 1630 mètres, de la ligne reliant Cornavin à Annemasse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. Le 80% du chantier genevois du RER transfrontalier est réalisé.

Le percement symbolique du tunnel de Champel a eu lieu à 900 mètres de l'entrée côté Arve, en présence des autorités genevoises, des entreprises, des représentants de l'Office fédéral des transports et des CFF ainsi que des médias. Long de 1630 mètres, ce tunnel a été creusé pendant trois ans depuis ses deux extrémités, à une profondeur comprise entre 10 et 30 mètres.

Jeudi à 11h00, c'est à un contremaître qui a foré des tunnels pendant 40 ans, et qui prend sa retraite vendredi, qu'est revenu l'honneur de percer la paroi. Les manoeuvres de l'engin de chantier, situé de l'autre côté du mur, étaient retransmises sur des écrans. Dans un bruit assourdissant, un trou a été réalisé et progressivement agrandi.

Une pelleteuse mécanique est ensuite entrée en scène pour déblayer les gravats. Une quinzaine de minutes après le premier coup contre la paroi, des ouvriers ont franchi le passage sous les applaudissements, brandissant des statues de Sainte-Barbe, patronne des tunneliers. La foule, équipée de gilets de sécurité orange et de casques de chantier, immortalisait l'événement sur des téléphones.

Risque de retard

Avec le percement du tunnel de Champel, les risques géologiques sont désormais écartés, et les travaux les plus bruyants sont terminés, a souligné Antoine Da Trindade, directeur du projet CEVA. Il a fallu excaver 177'500 m3 de matériaux. La construction a nécessité 87'000 m3 de béton et 4150 tonnes d'acier, a détaillé le conseiller d'Etat Luc Barthassat, en charge des transports.

Le premier coup de pioche de ce tunnel n'avait été donné qu'en 2013, en raison d'oppositions. En outre, la nature du terrain avait obligé à opter pour un rythme de creusement plus lent qu'escompté. Et les travaux avaient été suspendus pendant onze semaines fin 2014 pour sécuriser le chantier. Un ouvrier avait été gravement blessé par la chute d'un bloc qui s'était détaché de la voûte.

Initialement prévue pour 2017, la mise en service complète du RER Léman Express a été repoussée à décembre 2019. Mais de nouvelles oppositions, dans le cadre de la mise à l'enquête des mesures de protection contre les vibrations et le bruit, menacent ce délai. «Nous mettrons tout en oeuvre pour le respecter», a déclaré Philippe Gauderon, chef infrastructure aux CFF. (ats/nxp)

Créé: 08.06.2017, 14h36

Articles en relation

Une nouvelle salve vise le chantier du CEVA

Oppositions Des habitants du quartier de La Chapelle veulent être mieux protégés du bruit des trains. Plus...

Les chantiers suisse et français se rejoignent

CEVA La jonction a été faite sous le Foron, la rivière qui dessine la frontière entre Thônex (GE) et Gaillard (F). Plus...

Alpiq décroche un contrat pour la ligne du Ceva

Energie La société a obtenu un contrat de 68 millions de francs pour équiper la nouvelle ligne qui reliera Genève à Annemasse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.