Passer au contenu principal

Les CFF vont centraliser 400 emplois

Suite à la réorganisation annoncée en mai, 400 employés des CFF vont changer de place de travail. Aucun emploi ne sera supprimé.

Olten fait partie des sites retenus pour le regroupement de certaines activités de production ferroviaire.
Olten fait partie des sites retenus pour le regroupement de certaines activités de production ferroviaire.

La réorganisation annoncée par les CFF en mai se concrétise. L'ex-régie fédérale va centraliser 400 emplois, une décision accueillie avec scepticisme par les syndicats.

Ces changements obligeront 400 travailleurs à changer de place de travail, ont indiqué les CFF mercredi dans un communiqué. L'ex-régie souligne qu'aucun emploi ne sera supprimé.

Le programme «CFFagiles2020» vise à repositionner la division Voyageurs davantage en adéquation avec le marché et à regrouper certaines activités de production ferroviaire. Celles-ci se dérouleront prioritairement sur les sites de Lausanne, Olten (SO), Zurich-Aéroport et Pollegio (TI).

Les syndicats critiquent cette centralisation. Les CFF prennent le risque de se mettre un autogoal, considère le syndicat du personnel des transports (SEV). Cette décision va à l'encontre de l'objectif d'améliorer la qualité. Quant au syndicat transfair, il exige que de bonnes conditions soient créées dans le nouveau lieu de travail pour les employés concernés.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.