Passer au contenu principal

Les CFF développent les horaires en ligne et pour mobiles

Les CFF vont donc renforcer les offres gratuites sur ces deux supports.La régie supprimera ses services payants d'horaire par SMS au moment du changement d'horaire de décembre 2014.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

L'ex-régie fédérale investit dans le développement de l'horaire en ligne et les applications sur mobile et tablette. Ces services gratuits fourniront davantage d'informations en temps réel.

Pour 60 centimes, les clients peuvent actuellement envoyer un SMS au numéro 222 afin d'obtenir des informations sur les correspondances ferroviaires à un moment donné, ont indiqué les CFF dans un communiqué. Or ce service a perdu de sa pertinence.

Depuis 2011, le nombre de SMS a été divisé par quatre. Les CFF en comptaient 2 millions en 2011, 1 million en 2012 et un demi-million en 2013, a précisé un porte-parole. A titre de comparaison: en 2013, les CFF ont reçu 225 millions de demandes via l'horaire en ligne et près de 521 millions via son application mobile.

Les CFF vont donc renforcer les offres gratuites sur ces deux supports. Par ce biais, les clients reçoivent des informations étendues en temps réel, comme les minutes de retard, et si besoin, les itinéraires et correspondances de rechange.

D'ici à la fin de l'année, le service «push» sera aussi amélioré. Les usagers du train pourront par exemple demander de recevoir une alerte si la ligne qu'ils empruntent tous les jours subit un retard. Quant aux horaires de poche imprimés, ils restent disponibles pour les clientes et les clients qui n«ont pas de smartphone.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.