Charles Beer à Pro Helvetia: «La culture, ce ciment»

NominationNommé à la tête de la Fondation Pro Helvetia, le Genevois Charles Beer prend son nouveau mandat très au sérieux. Plaidoyer de conviction pour la création.

Charles Beer a quitté sa fonction de conseiller d'Etat genevois le 10 décembre dernier.

Charles Beer a quitté sa fonction de conseiller d'Etat genevois le 10 décembre dernier. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Charles Beer ne sera pas resté sans emploi bien longtemps. Ayant à peine terminé son mandat de conseiller d'Etat genevois, le socialiste prendra la présidence du Conseil de fondation de Pro Helvetia dès le 1er janvier.

Présent aujourd'hui à Berne pour l'annonce de sa nomination par le Conseil fédéral à la tête de la fondation, l'ancien ministre genevois ne défriche pas le terrain: la culture, il la défend depuis dix ans à Genève. Questions.

24 heures – Charles Beer, cette nomination couronne-t-elle votre engagement pour la culture à Genève?

– Je suis très honoré de la confiance que me témoigne le Conseil fédéral. Dans mes fonctions de conseiller d’Etat cantonal, j’ai pu mettre en évidence les priorités de la culture. Je l’ai souvent défendue, il est vrai, dans des conditions politiquement difficiles. Je rappelle que la majorité du Conseil d’Etat genevois avait l’intention de se désengager de la culture en 2007. Je remarque qu'en fin de compte une nouvelle loi sur la culture a été adoptée par le Parlement genevois ce printemps.

– La culture est-elle si importante?

– Sans aucun doute, oui! La Suisse est une nation de volonté, avec des régions et des langues différentes. La culture partagée est donc indispensable pour vivre ensemble. Plus largement, nos sociétés contemporaines sont tournées vers le matérialisme, il est donc fondamental de trouver du sens. J’ajoute que la culture joue un rôle de ciment d'autant plus fort dans toutes les sociétés laïques.

– Quelles sont vos ambitions à la tête de Pro Helvetia?

– Il est trop tôt pour parler de projets. A l’invitation de Mario Annoni, le directeur sortant, je vais rencontrer demain les membres de la fondation à Zurich. Le rôle de Pro Helvetia est important pour l’encouragement à la création et la mise en valeur de la culture en Suisse. Les deux tiers de son budget (35 millions de francs par année, n.d.l.r.) sont investis dans le rayonnement de la création suisse à l’étranger. A titre personnel, l’un de mes impératifs immédiats sera d’améliorer mon niveau d’allemand (rire).

Créé: 18.12.2013, 16h42

Articles en relation

Charles Beer prend la tête de Pro Helvetia

Nomination Le Genevois Charles Beer, 52 ans, sera le nouveau président du Conseil de fondation de Pro Helvetia dès janvier. Le Conseil fédéral a choisi le conseiller d'Etat sortant pour succéder au Bernois Mario Annoni. Plus...

Pro Helvetia va soutenir l’art numérique

Culture 2.0 Avec son programme «Mobile. In Touch with Digital Creation», Pro Helvetia soutiendra les artistes qui recourent au potentiel créatif des médias numériques. Plus...

Andrew Holland nouveau directeur de Pro Helvetia

Soutien culturel L'actuel vice-directeur de l'institution a été nommé jeudi soir à l'unanimité par le conseil de fondation de Pro Helvetia. Il prendra la succession à Pius Knüsel, qui a démissionné. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.