Passer au contenu principal

Chasse aux œufs sous la neige

Le froid et la neige se sont invités pour Pâques. Un manteau blanc recouvre plusieurs régions de Suisse.

Samedi les habitants de Lugano avaient sorti les parapluies.
Samedi les habitants de Lugano avaient sorti les parapluies.
Keystone

Le froid et la neige se sont invités samedi en Suisse, mais la journée de Pâques s'annonce meilleure. Un manteau blanc a recouvert plusieurs régions, surtout alémaniques, la limite des chutes de neige s'étant abaissée à 700 mètres au nord des Alpes dans la nuit de vendredi à samedi.

Les œufs ont ainsi été cachés sous la neige dans l'Oberland bernois, ainsi qu'à l'Est et au centre de la Suisse. A Elm (GL), il est tombé dix centimètres, indique samedi le service météorologique MeteoGroup.

A St-Gall, la couche de neige était épaisse de neuf centimètres et de sept à Appenzell. Les flocons ont également recouvert Oberthal (BE) et Titterten (BL). Au Tessin, la limite des chutes de neige se situait entre 900 et 1100 mètres. En altitude, 20 centimètres sont tombés dans les régions de Zermatt, Saas et du Simplon (VS), a précisé MeteoNews.

Les Helvètes ont également dû ressortir leur doudoune: au meilleur de la journée, les températures n'ont pas dépassé 2 degrés à La Chaux-de-Fonds, 5 à Fahy (JU) ou 6 à Berne. Cette veille de Pâques fut largement plus froide que la veille de Noël dernier, MeteoNews ayant alors enregistré des températures de 12 à 17 degrés en Plaine et encore 10 dans les vallons du Jura.

5 à 10 degrés de mieux

Pour la journée pascale, il faut encore s'attendre à des gelées au sol à l'aube localement. Mais le vent du sud fera affluer de l'air sensiblement plus doux à toutes les altitudes en cours de matinée. «Nous devrions gagner entre 5 et 10 degrés par rapport à samedi», précise MeteoNews dans un communiqué.

Le soleil devrait même laisser poindre son nez à la mi-journée. Pas pour longtemps puisque des précipitations sont attendues dès la fin de la journée et le lendemain. Mais il devrait faire plus doux, selon l'institut météorologique.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.