Le chef de l'armée a été gravement malade

SuissePhilippe Rebord a dû suivre plusieurs semaines de traitement médical après un long vol en avion. Il aurait fait une thrombose veineuse profonde.

Philippe Rebord, ce 20 février aux côtés de Viola Amherd.

Philippe Rebord, ce 20 février aux côtés de Viola Amherd. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des vacances lointaines en avion ont failli avoir des conséquences dramatiques pour le chef de l'armée suisse Philippe Rebord. En effet, le Valaisan aurait souffert d'une thrombose veineuse profonde (TVP) ou phlébite, soit la formation d'un caillot de sang dans une veine, révèle jeudi la «Weltwoche». Un classique des longs voyages en position assise et qui nécessite des médicaments à prendre avant le vol pour les personnes à risque.

Mais pour Philippe Rebord, la phlébite n'a pas été reconnue immédiatement. Or, pour un patient sur trois, la complication majeure d'une TVP est l'embolie pulmonaire qui peut elle être mortelle. Le Valaisan, âgé de 61 ans, a-t-il souffert d'une telle embolie? Selon la «Weltwoche», son état de santé s'est dégradé au point qu'il a dû subir plusieurs semaines de traitement médical depuis son retour.

Maladie passée sous silence

La «Weltwoche» rapporte que le Département de la Défense, que dirige aujourd'hui Viola Amherd, a classé «top secret» les problèmes de santé du chef de l'armée. Au grand dam de certains membres de la Société suisse des officiers qui jugeraient irresponsable le fait que le plus haut gradé des officiers soit absent pour une durée si longue, sans que rien ne soit communiqué publiquement.

Certains ne partageraient toutefois pas cet avis et comprendraient parfaitement que Berne ait passé sous silence sa maladie. Il ne faudrait en effet pas que les ennemis potentiels de la Suisse puissent être au courant de la situation.

Selon le «Blick», Philippe Rebord ne serait toujours pas complètement tiré d'affaires. Il serait apparu visiblement encore diminué lors d'une réunion importante de l'armée le 14 février dernier. Mais il était toutefois aux côtés de Viola Amherd mercredi lorsqu'elle a présenté à la presse les investissements de deux milliards pour l'armée que le Conseil fédéral va demander au Parlement. Selon le porte-parole du Département de la défense, Daniel Reist, «le patron serait à nouveau pleinement opérationnel. »

Créé: 21.02.2019, 15h06

Articles en relation

Frais excessifs: le chef de l'armée s'excuse

Suisse Philippe Rebord s'est excusé pour les excès commis dans les frais de cadres de l'armée. Il a admis samedi une faute morale. Plus...

Philippe Rebord veut encore plus de moyens

Armée suisse Le budget annuel de cinq milliards de francs ne sera pas suffisant, ne serait-ce qu'en raison de l'acquisition des remplaçants des F/A-18. Plus...

L'armée veut pouvoir mobiliser plus vite

Suisse Philippe Rebord a rappelé que l'armée ne peut pas mobiliser 35'000 hommes en dix jours. Elle peut en aligner 8000 en trois jours, complètement équipés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...