Ces chefs d'États qui viennent se soigner en Europe

MondeLe Vieux Continent attire les dirigeants malades comme le président algérien Abdelaziz Bouteflika, venu à Genève pour des examens de santé.

Bouteflika avait quitté Alger afin de subir des examens médicaux en Suisse.

Bouteflika avait quitté Alger afin de subir des examens médicaux en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pendant que le cœur d'Alger bat au rythme des manifestations populaires contre sa candidature à la présidentielle, Abdelaziz Bouteflika est à Genève pour passer des contrôles médicaux périodiques. Le chef de l’État algérien, âgé de 81 ans, se rend régulièrement à l’étranger pour des examens suite à un AVC survenu en 2013 qui l'a considérablement affaibli.

Bouteflika, qui déposera officiellement le 3 mars prochain sa candidature à un cinquième mandat d’affilée, ne fait pas figure d'exception pour les cliniques suisses et européennes. Comme lui, d’autres dirigeants sont déjà venus profiter du bon air qui souffle sous nos latitudes pour se refaire une santé.

Yasser Arafat

En octobre 2004, Yasser Arafat, alors président de l’Autorité palestinienne, est pris de vomissements et ressent des douleurs à l’estomac. Il s’envole alors pour la France afin d’être traité à l’hôpital d’instruction des armées Percy, près de Paris. Gravement malade, il y décédera quelques semaines plus tard, le 11 novembre 2004.

L’exemple de Yasser Arafat comporte des points communs avec la situation actuelle d’Abdelaziz Bouteflika. Tous deux étaient des dirigeants arabes et ont quitté leur pays pour se faire soigner en Europe. La question de «l'après Arafat» a divisé son parti, tout comme la succession de Bouteflika remue actuellement l'Algérie.

Paul Biya

Amoureux de Genève, le président du Cameroun passe régulièrement du temps en Suisse, accompagné de son épouse Chantal et de ses enfants. L’homme à la tête du pays depuis 1982 possède un bulletin de santé bien gardé, dont le secret est assuré par les cliniques privées qu’il visite lors de ses séjours helvétiques.

Sa famille et son entourage louent depuis longtemps une suite annuelle à l’Hôtel Intercontinental de Genève, désormais bien connu des Camerounais. Leurs séjours engendrent des frais considérables, une nuitée à l'Intercontinental coûtant plus de 40 000 francs. En 2018, le consortium d’investigation OCCRP révélait que Paul Biya a passé au total quatre ans et demi en «brèves visites privées», dont 650 jours sur les rives du lac Léman.

Le roi Fahd d'Arabie saoudite

Fahd ben Abdelaziz Al Saoud, ancien roi d’Arabie saoudite de 1982 à 2005 aujourd’hui décédé, a lui aussi profité des services de santé suisses. En 2002, il était venu se faire opérer de la cataracte aux Hôpitaux universitaires de Genève. Sa venue avait été passablement remarquée en raison des adaptations requises au niveau de la sécurité de l’hôpital.

Créé: 26.02.2019, 17h55

Articles en relation

Bouteflika à Genève pour des examens médicaux

Algérie Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans et candidat à la présidentielle du 18 avril, vient à Genève dimanche pour effectuer des contrôles médicaux. Plus...

Les Algériens rêvent d’un avenir sans Bouteflika

Manifestations Inattendues, les récentes manifestations bousculent la reconduction du président à un 5e mandat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...