Doris Leuthard au jubilé du chemin de fer-musée

Blonay-ChambyDe très nombreux invités, dont la conseillère fédérale, ont participé vendredi à la journée officielle.

Vidéo: ATS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chemin de fer-musée Blonay-Chamby fête ses 50 ans à toute vapeur. De très nombreux invités, dont la conseillère fédérale Doris Leuthard, ont participé vendredi à la journée officielle.

Outre la cheffe du Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication, les deux présidentes vaudoises ont répondu présentes: Nuria Gorrite pour le Conseil d'Etat et Sylvie Podio pour le Grand conseil, se félicitent les organisateurs. Le premier musée «vivant» du chemin de fer en Suisse a ouvert ses portes en 1968. Riche de quelque 80 véhicules ferroviaires construits entre 1870 et 1940, il est l'un des plus complets et représentatifs d'Europe.

Programme copieux

Pour cette journée officielle, les quelque 170 invités ont été emmenés de Blonay à Chaulin-Musée par un train spécial tracté par deux puissantes locomotives à vapeur. L'une des deux n'est autre que la machine utilisée il y a 50 ans pour le tout premier convoi, le 20 juillet 1968, jour de la réouverture de la ligne sous sa forme muséographique.

Pour célébrer le jubilé du Blonay-Chamby, un programme copieux a été mis sur pied. Après le Train des neiges à travers le Pays-d'Enhaut début mars, le Mega Steam Festival se déroulera en mai (10, 12-13,19-21). Viendront ensuite La comédie à toute vapeur (23 juin), le Mega Bernina Festival (8-9,15-16, 22-23 septembre) et La dernière du 50e (27-28 octobre). (ats/nxp)

Créé: 04.05.2018, 16h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...