Les chiffres de l’AVS plongent dans le rouge

PrévoyanceL’AVS affiche un déficit de 579 millions de francs en 2015. Pour les syndicats, il est temps d’augmenter les cotisations.

Pour Aldo Ferrari, membre du comité directeur du syndicat UNIA, il faut augmenter les cotisations: «Elles n’ont pas bougé depuis 1975. Il est nécessaire de trouver des financements supplémentaires.»

Pour Aldo Ferrari, membre du comité directeur du syndicat UNIA, il faut augmenter les cotisations: «Elles n’ont pas bougé depuis 1975. Il est nécessaire de trouver des financements supplémentaires.» Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’AVS a dépensé plus que le montant de ses recettes en 2015. Alors que son résultat de répartition était encore de -320 millions de francs en 2014, il est tombé un peu plus dans les chiffres rouges, passant à -579 millions. Quant au résultat d’exploitation, après avoir été positif en 2014 avec 1707 millions de francs, il est lui aussi devenu négatif, avec -559 millions. Les placements du Fonds de compensation se sont soldés par une perte de 237 millions de francs en 2015, alors que les gains se montaient encore à 1752 millions un an plus tôt. Selon Unia, c’est le signe qu’il faudra prendre des mesures en augmentant les cotisations: «Elles n’ont pas bougé depuis 1975. Il est nécessaire de trouver des financements supplémentaires», estime Aldo Ferrari, membre du comité directeur du syndicat. Celui-ci soutient l’initiative AVSPlus, pour l'augmentation des rentes de 10%. Du côté des opposants à cette initiative, le constat est le même, mais pas le remède: «Ces chiffres montrent qu’il faut réformer l’AVS. Mais augmenter les cotisations ne fera que renchérir l’emploi», réplique la conseillère nationale PLR Isabelle Moret. Pour elle, la solution se trouve dans le projet de réforme Prévoyance 2020, actuellement traité au parlement.

Créé: 29.03.2016, 21h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.