Passer au contenu principal

ContrefaçonEn Chine, la pièce de 5 francs coûte 1,99 dollar

La pièce ressemble un peu trop aux pièces officielles, aux yeux de Fedpol. Car elle ne comporte aucun avis de contre-façon.

Une pièce à la patine dorée et datée de 1954 devrait inciter à la prudence.
Une pièce à la patine dorée et datée de 1954 devrait inciter à la prudence.
Adrian Moser

La plateforme de vente Aliexpress, détenue par le géant chinois Alibaba, est célèbre pour ses contrefaçons. Les pièces de monnaies n'échappent pas à l'imagination des revendeurs. On peut donc y trouver des pièces de cinq francs suisses, au coût unitaire de 1,99 dollar, port compris, raconte le Tages-Anzeiger dans son édition du 8 février 2017.

Le revendeur précise bien sur son site Internet qu'il s'agit de contrefaçon. Or, elle peut être commandée pour la Suisse et les douanes n'ouvriront pas l'enveloppe en raison de l'autocollant «sans taxe». La pièce, estampée de 1954, est légèrement teintée. Surtout, elle ne comporte aucune différence avec une pièce légale.

Ce genre de pièce est principalement destinée à des collectionneurs car son utilisation pour l'acquisition de biens ou de services est illégale. Tout personne qui s'y risquerait peut faire l'objet de poursuites pénales.

7600 fausses pièces saisies

Si les douanes avaient ouvert l'enveloppe, la pièce aurait été très probablement confisquée, a confirmé Lulzana Musliu, porte-parole de l'Office fédéral de la police (Fedpol). Les autorités soulignent que de telles pièces devraient normalement comporter un avertissement gravé de façon visible avertissant qu'il s'agit d'une contrefaçon.

Selon Fedpol, la Suisse a intercepté en 2015 plus de 7600 fausses pièces de cinq francs, mais les douanes ne peuvent pas filtrer systématiquement ces contrefaçons en provenance de l'étranger. Près de 20'000 petits colis arrivent chaque jour en Suisse en provenance d'Asie.

Des frais de port plus élevés

Pour la Poste, des sites comme Aliexpress représentent un vrai défi, puisque le travail qu'elle effectue avec ces colis n'est pas suffisamment dédommagé pour compenser ses coûts. La Chine bénéficie toujours du statut de pays en développement auprès de l'Union postale universelle (UPU) et peut à ce titre verser de faibles frais d'affranchissement aux organisations postales étrangères.

L'UPU a pris des mesures à l'automne 2016. La poste chinoise verra d'ici 2021 une augmentation de 60% de sa contribution aux pays recevant des colis en provenance de l'ex-Empire du Milieu. De quoi compenser en partie les coûts pour La Poste Suisse. Et même si sur des sites comme Aliexpress, les vendeurs doivent répercuter cette hausse, la pièce de cinq francs en provenance de Chine restera toujours meilleur marché.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.