Passer au contenu principal

«Christoph Blocher reste élu dans la démocratie de l'argent»

Le départ du tribun zurichois ne fera pas baisser son influence politique, estime Géraldine Savary, vice-présidente du PS suisse.

Pour Géraldine Savary, Christoph Blocher garde le pouvoir de l'argent.
Pour Géraldine Savary, Christoph Blocher garde le pouvoir de l'argent.
FRANCESCA PALAZZI

La sortie politique de Christoph Blocher n'en est pas vraiment une, pense Géraldine Savary, vice-présidente du Parti socialiste suisse (PSS): «Il quitte un organe de la démocratie suisse, mais il reste élu dans la démocratie de l'argent», estime la conseillère aux Etats vaudoise.

«Christoph Blocher a toujours pesé sur la politique comme leader de parti et il a ses propres relais, tels que Teleblocher et la Weltwoche. Ses moyens financiers lui permettent de mener des campagnes», ajoute la Vaudoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.