Christophe Darbellay attaque la Weltwoche

Justice Invoquant une ««ingérence illégale dans sa vie privée», le conseiller d'Etat valaisan a porté plainte contre l'hebdomadaire alémanique Weltwoche.

L'article porte sur un différend lié au versement d'une pension alimentaire de la part de Christophe Darbellay.

L'article porte sur un différend lié au versement d'une pension alimentaire de la part de Christophe Darbellay. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller d'Etat valaisan Christophe Darbellay poursuit l'hebdomadaire alémanique Weltwoche pour atteinte à la personnalité. La plainte fait suite à la publication d'un article contenant «des allégations inacceptables et de fausses déclarations», selon lui.

«Défendre ses droits personnels»

«Contrairement à la décision de mesures superprovisionnelles du 27 mars 2019, la Weltwoche a publié l'article en question», critique le plaignant dans un communiqué diffusé mardi. Le politicien indique qu'il ne tolérera «aucune autre ingérence illégale dans sa vie privée» et qu'il «se réserve tous les moyens légaux pour défendre ses droits personnels».

L'article a été publié le 28 mars dernier dans la version papier du journal dirigé par le conseiller national Roger Köppel (UDC/ZH). L'ordonnance du Tribunal de district de Zurich est arrivée trop tard pour en empêcher l'impression, selon le rédacteur en chef. Le texte controversé signé Alex Bauer ainsi que toutes ses références ont été caviardés dans la version électronique du média. Mais dans la version imprimée, l'article était bien lisible.

Différend lié à une pension alimentaire

L'article porte sur un différend lié au versement d'une pension alimentaire. Marié, Christophe Darbellay avait avoué lors de sa campagne électorale pour le Conseil d'Etat en 2017 avoir eu une relation extraconjugale de laquelle était né un enfant.

Ancien conseiller national PDC et ex-président du parti suisse, le Valaisan de Martigny-Combe est actuellement directeur de l'économie et de l'éducation du canton du Valais. L'agronome a été élu au gouvernement avec le troisième meilleur résultat. Agé de 48 ans, il est le papa de quatre enfants.

La Weltwoche défend son texte

La Weltwoche a défendu son texte contre toute mesure préventive. Dans la traditionnelle vidéo qui accompagne la publication de l'hebdomadaire, Roger Köppel a estimé que celle-ci n'était «pas justifiée». La personne concernée par cet article est une personnalité publique, a-t-il argumenté. (ats/nxp)

Créé: 28.05.2019, 18h16

Articles en relation

La «Weltwoche» publie un article interdit sur Darbellay

Média L'interdiction de publication d'un article sur la vie privée de Christophe Darbellay a été adressée trop tard à la «Weltwoche» pour en empêcher l'impression. Plus...

Le colleur des affiches visant les Darbellay puni

Valais L'ancien cadre de l'UDC valaisanne avait avoué cette semaine avoir posé les affiches et l'avoir fait seul. Il est condamné à une peine pécuniaire. Plus...

Des affiches «diffamantes» visent les Darbellay

Valais Des affiches mettant en cause le père de Christophe Darbellay ont été placardées en Valais. Le candidat au conseil d'Etat a déposé une plainte pénale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.