Passer au contenu principal

Cinq mois de prison avec sursis pour le fils d'Alain Delon

Le Tribunal des mineurs a condamné le jeune homme pour la fête de 2011 où un coup de feu avait été tiré et une jeune fille grièvement blessée.

Cinq mois de prison avec sursis durant un an, telle est la peine infligée ce mercredi après-midi par le Tribunal des mineurs au fils d'Alain Delon. Alain-Fabien, 19 ans, a été reconnu coupable de lésions corporelles graves par négligence, de non assistance à personne en danger, d'induction de la justice en erreur et d'infraction à la loi fédérale sur les armes. Il a été acquitté de l'accusation de mise en danger de la vie d'autrui. Un jugement qui paraît «équilibré» à l'avocat du jeune-homme, Me Alec Reymond. Ce dernier ajoute que «la thèse de l'accident a été accréditée par le tribunal».

Le juge Deferne et ses deux assesseurs se sont penchés sur la fête très arrosée qu'avait organisée Alain-Fabien le 30 juin 2011 au domicile de son père à Champel en l'absence de l'acteur. Un coup de feu était parti et une jeune fille de 16 ans avait été grièvement blessée au ventre. Deux jeunes gens (dont Alain-Fabien) s'étaient disputés à propos de l'arme, c'est ainsi que la balle avait été tirée. Mais par qui en définitive?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.