Pas de «City Card» pour les sans-papiers

ZurichLes autorités municipales ont examiné la proposition et se montrent sceptiques.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La ville de Zurich rejette l'idée d'une carte d'identité pour ses habitants, sans-papiers inclus. Dans un papier de position publié mercredi, elle doute de l'efficacité de cette mesure, en vigueur à New York par exemple.

Plusieurs organisations avaient lancé l'idée d'une «Züri City-Card»: une carte d'identité pour tous les habitants de la ville de Zurich, également ceux qui n'ont pas d'autorisation de séjour. Un document qui doit donner accès aux services publics et privés sans craindre une arrestation.

Les autorités municipales ont examiné la proposition et se montrent sceptiques. «L'espoir d'une fonction de protection contre le droit des étrangers est douteuse et pourrait conduire les sans-papiers à se sentir faussement en sécurité». En effet, les villes sont tenues d'appliquer le droit des étrangers, écrit la Municipalité.

L'exécutif dit toutefois vouloir examiner la possibilité d'introduire une carte d'identité municipale pour certaines situations. En effet, lorsque la ville clarifie l'identité d'une personne, il n'est pas toujours nécessaire de clarifier son statut de résidence.

Pour rappel, la ville de Berne a annoncé en janvier qu'elle envisageait d'introduire une «City Card». La ville de Genève va plus loin. Dans le cadre de son opération Papyrus, elle prévoit de régulariser environ 2000 sans-papiers sous de strictes conditions. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2018, 15h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...