Clap de fin en 2019 pour la Muba de Bâle

Canton de BâleLa Mustermesse Basel ou MuBa mettra un terme à 103 années d'existence, son concept n'ayant pas survécu à la mutation des comportements de consommation.

Cette année, la Muba a attiré 14% de visiteurs en moins qu'en 2017.

Cette année, la Muba a attiré 14% de visiteurs en moins qu'en 2017. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Muba, événement emblématique de Bâle, organisera sa dernière édition du 8 au 17 février 2019, mettant un terme à 103 années d'existence, a annoncé jeudi l'organisateur de congrès et de foires MCH.

«Le concept traditionnel de la Muba (pour Mustermesse Basel) n'est plus en phase avec une époque marquée par la numérisation, une mutation des comportements de consommation et de loisirs et la tendance à la disparition des foires grand public générales au profit d'événements couvrant des thèmes et des centres d'intérêt spécifiques», a précisé l'organisateur dans un communiqué.

MCH travaille cependant sur «un nouveau concept d'événement grand public» qui doit se dérouler à partir de 2020, a ajouté la société bâloise sans dévoiler plus de détail. Cette année, la Muba a attiré 123'746 visiteurs, soit 14% de moins qu'en 2017. (ats/nxp)

Créé: 28.06.2018, 13h21

Articles en relation

Schneider-Ammann inaugure la 101e muba

Canton de Bâle Plus de 70 jeunes entreprises suisses sont présentes pour y montrer leurs idées, comme des prises électriques intelligentes ou de nouveaux modèles de vélos électriques. Plus...

Alain Berset lance la 100e édition de la muba

Bâle La muba, anciennement appelée foire aux échantillons, a ouvert ses portes vendredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.