Passer au contenu principal

«La clause de sauvegarde est une bonne base de négociation»

La présidence de Didier Burkhalter s’achève. Il nous parle d’Ecopop, d’immigration, de démission et de ses talents de poète.

Didier Burkhalter croit à la possibilité de trouver une solution commune avec l’Europe pour appliquer le vote du 9 février. «C’est très délicat mais pas impossible.»
Didier Burkhalter croit à la possibilité de trouver une solution commune avec l’Europe pour appliquer le vote du 9 février. «C’est très délicat mais pas impossible.»
Keystone

L’année présidentielle de Didier Burkhalter touche à sa fin. L’occasion de l’interroger sur les négociations délicates avec l’Union européenne (UE) suite à l’initiative sur l’immigration du 9 février.

– L’UE a présenté un rapport très dur sur la Suisse (lire ci-contre). Cela n’a pas l’air de vous émouvoir?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.