Passer au contenu principal

AlpesUne commission veut interdire l'héliski sur le Mont Rose

Que des skieurs soient transportés près de 800 fois par an sur le Mont Rose, sommet jugé d'importance nationale, pour s'adonner aux joies de l'héliski relève du cauchemar. Une commission fédérale veut donc interdire ce type de sport.

Le massif du Mont-Rose.
Le massif du Mont-Rose.
Keystone

L'héliski pourrait être interdit sur le Mont Rose, sommet à cheval entre le Valais et le Val d'Aoste, en Italie. C'est en tout cas ce que préconise la commission fédérale pour la protection de la nature et du paysage dans un rapport. La Confédération devra donc réempoigner le dossier.

La place d'atterrissage pour les hélicoptères du Mont Rose se trouve sur le glacier en-dessous de la pointe Dufour, le sommet le plus haut de Suisse. Selon la commission, il s'agit «d'un des rares et parmi les plus beaux glaciers du monde situé au-dessus de 4000m d'altitude». Cette partie des Alpes est aussi répertoriée dans l'inventaire fédéral des sites naturels et monuments comme d'importance nationale.

Que des skieurs soient transportés près de 800 fois sur ce sommet pour s'adonner aux joies de l'héliski relève du cauchemar, selon la commission. Elle estime que le ballet incessant des hélicoptères sur cette aire d'atterrissage et la protection du site jugé d'importance nationale ne sont pas compatibles et relève d'une atteinte grave, a-t-on pu lire dans la presse alémanique samedi.

La commission propose d'utiliser cette aire uniquement pour des vols d'entraînement. Avec un nombre limité à 100 par an.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.