Comparis table sur une hausse des primes maladie de 2%

AssurancesLes primes maladie devraient augmenter d'environ 2% l'an prochain, contre 1,5% cette année, selon un sondage de Comparis réalisé auprès des principaux assureurs.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le comparateur en ligne impute cette hausse à l'introduction des forfaits par cas dans les hôpitaux.

Le nouveau financement hospitalier a été introduit en 2012. Les cantons ont fixé des tarifs provisoires afin de permettre aux établissements de fonctionner. Mais pour beaucoup d'entre eux, les tarifs définitifs ne sont pas encore sous toit.

Selon Comparis, ce changement de système a occasionné une forte hausse des prix au premier trimestre 2013, écrit mardi le comparateur en ligne dans un communiqué. La hausse des primes s'explique aussi par l'augmentation des prix des nouveaux médicaments autorisés sur le marché.

Pour calculer le montant des primes 2014, Comparis a effectué un sondage auprès des grandes caisses qui réunissent environ 70% de la population parmi leurs assurés. Il a aussi analysé l'évolution des coûts dans les domaines des cabinets médicaux, des hôpitaux, des médicaments et des nouvelles prestations obligatoires.

L'Office fédéral de la santé publique annonce généralement fin septembre à combien se monteront les primes de l'année à venir. Cette année, elles ont renchéri de 1,5% en moyenne pour un adulte. Il s'agit de la deuxième plus faible hausse de ces dix dernières années. (ats/nxp)

Créé: 09.07.2013, 07h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.