Passer au contenu principal

Condamné, un avocat quitte le conseil de l'Uni

Dans ses activités externes à celles de l'université, un homme de loi a été puni pour avoir surfacturé ses prestations. Dans la foulée, il démissionne du conseil de l'uni.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

L'avocat Patrick S. démissionne avec effet immédiat du conseil de l'Université de St-Gall (HSG). Il a été condamné récemment à 10'000 francs d'amende pour avoir exigé des honoraires beaucoup trop élevés dans un litige à propos d'un héritage.

«J'ai commis une négligence que je regrette», a déclaré Patrick S. ce lundi lors d'une conférence de presse. Il s'est excusé. Ces derniers jours ont été difficiles sur le plan émotionnel pour lui, sa famille et ses collègues du cabinet d'avocats, a-t-il ajouté.

Le «St. Galler Tagblatt» a révélé l'affaire la semaine dernière. L'avocat a été condamné à 10'000 francs d'amende pour avoir exigé des honoraires jugés trop élevés dans une affaire d'héritage. Le Tribunal fédéral a rejeté le recours de l'avocat st-gallois et confirmé l'amende à la fin du mois de novembre dernier.

Cette affaire ne concernait en rien ses activités au conseil de l'Université de St-Gall, a expliqué Patrick S. Il a toutefois été clair pour lui que les médias, les milieux politiques et la population ne sépareraient pas les deux choses. C'est pourquoi il a décidé jeudi de se retirer immédiatement du conseil de la HSG.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.