Passer au contenu principal

Le congé paternité adopté en Appenzell

Le demi-canton Appenzell Rhodes-Extérieures joue un rôle avant-gardiste en Suisse orientale sur ce dossier.

L'UDC estimait que deux jours suffisaient aux jeunes papas.
L'UDC estimait que deux jours suffisaient aux jeunes papas.
Illustration, AFP

Les employés de l'administration d'Appenzell Rhodes-Extérieures pourront bénéficier d'un congé paternité de dix jours. Le projet a passé lundi facilement la rampe en première lecture au Grand Conseil, récoltant 51 voix contre 11.

Le demi-canton joue dans ce dossier un rôle avant-gardiste en Suisse orientale. En Thurgovie et en Appenzell Rhodes-Intérieures, il y a bien un congé paternité, mais de deux jours seulement. Le canton de St-Gall propose cinq jours de congé aux nouveaux pères.

La Confédération ainsi que quatre cantons (GE, VS, BE, BS) proposent déjà dix jours de congé paternité.

Peu de frais

La nouvelle disposition n'aura qu'une influence marginale sur les finances du canton, a indiqué le directeur des Finances Köbi Frei. En effet, le congé paternité devrait, selon les estimations, ne représenter que des dépenses à hauteur d'environ 56'000 francs, soit 0,07% des frais annuels de personnel.

L'UDC était opposée à ce qui représentait à ses yeux une extension des prestations sociales des fonctionnaires cantonaux. Les deux jours de congé accordés à la naissance d'un enfant étaient suffisants, selon le parti.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.