Passer au contenu principal

Durcissement de l'asile«Nous l'avons fait avec la conscience du devoir accompli»

Conseiller national et vice-président du PLR, le Genevois Christian Lüscher réplique aux attaques de Claude Ruey. Les requérants d'asile ne sont «pas plus maltraités que les soldats de l'armée suisse».

Christian Lüscher, conseiller national genevois et vice-président du PLR, estime que son parti a fait preuve de «responsabilité».
Christian Lüscher, conseiller national genevois et vice-président du PLR, estime que son parti a fait preuve de «responsabilité».
Keystone

Les critiques de Claude Ruey passent mal dans son parti. Dans une interview publiée avant-hier sur notre site, l’ancien conseiller national et conseiller d'Etat PLR vaudois évoquait l’Allemagne des années 30. Durcir les conditions d’accueil des requérants d’asile, comme vient de le faire le Conseil national, est selon lui inacceptable. Il juge qu’il y a parmi ses anciens collègues «des lâches, des opportunistes et ceux qui n’ont rien compris». Réplique en bonne et due forme du Parti libéral-radical, par la voix de son vice-président, le Genevois Christian Lüscher.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.